Pas de nettoyage interdentaire sans calibration au préalable

Search Dental Tribune

Pas de nettoyage interdentaire sans calibration au préalable

Un outil en particulier permet de mesurer rapidement et facilement la taille des espaces interdentaires des patients : la sonde d’accès interdentaire Curaprox. (Photo : Curaden)

ven. 18 novembre 2022

save

L’importance de l’hygiène bucco-dentaire dans le cabinet dentaire ne cesse de croître, mais les professionnels et les patients sont encore laissés dans l’ignorance du nettoyage interdentaire de qualité, et ce, principalement chez les adultes et adolescents indemnes de maladies parodontales. Des chercheurs de l’université de Lyon ont mené une étude montrant que les brossettes interdentaires calibrées sont des matériels d’hygiène performants, pour rétablir la symbiose bactérienne.

« Les brossettes interdentaires sont encore sous-estimées », a déclaré le Pr Bourgeois, coauteur de l’étude et spécialiste des facteurs de risque des maladies parodontales et de la gestion du biofilm. « Elles sont faciles à utiliser, appréciées des patients, et constituent l’outil de nettoyage interdentaire le plus efficace actuellement sur le marché. La majorité des études comparant l’effet des brosses interdentaires sur l’indice de plaque dentaire à celui du fil dentaire ont montré que les brosses interdentaires étaient nettement plus efficaces. » Les brossettes interdentaires sont plus efficaces lorsque leurs brins remplissent l’intégralité de chaque espace interdentaire de manière à perturber mécaniquement le biofilm, et ce sans provoquer de lésions gingivales. Alors, quelles tailles de brossettes interdentaires faut-il recommander aux patients ?

Un outil en particulier permet de mesurer rapidement et facilement la taille des espaces interdentaires des patients : la sonde d’accès interdentaire Curaprox (IAP). Cette sonde est de plus en plus utilisée comme référence en matière de prophylaxie buccale et permet aux professionnels dentaires de déterminer rapidement et facilement la taille exacte des brossettes interdentaires pour chaque patient. Insérez-la dans chaque espace, horizontalement ou avec un léger angle ; la couleur qui apparaît du côté de la surface buccale de la dent correspond à la couleur de la brossette interdentaire Curaprox qui sera la plus efficace pour nettoyer l’espace interdentaire en question.

Minimiser les erreurs, augmenter l’efficacité

Dans leur étude, le Pr Bourgeois et son équipe ont prouvé que l’utilisation de la sonde Curaprox IAP pour déterminer la taille correcte des brossettes permet un brossage interdentaire plus efficace que lorsque les professionnels dentaires recommandent des brossettes aux patients en se basant sur une prise de décision clinique aléatoire. L’étude a révélé que les brossettes choisies sans la sonde avaient un diamètre supérieur à celui indiqué par la sonde dans 23 % des cas et un diamètre inférieur à la valeur de la sonde dans 33 % des cas.

Les participants à l’étude étaient de jeunes adultes âgés de 18 à 25 ans sans lésions parodontales. En mesurant l’espace interproximal, le Pr Bourgeois et son équipe ont conclu que plus de 80 % des sites nécessitaient une brosse interdentaire de petit diamètre (0,6-0,7 mm) de la série Curaprox CPS Prime et que des différences apparaissaient entre les sites antérieurs et postérieurs. La brosse interdentaire CPS Prime la plus fine (0,6 mm de diamètre) a pu pénétrer dans 94 % des espaces interdentaires des participants. Contrairement aux idées reçues, il est possible de nettoyer les espaces interdentaires dès l’adolescence. L’accessibilité n’est pas un problème.

Donnez des instructions à vos patients

« Un problème majeur du nettoyage interdentaire a toujours été la motivation du patient », a déclaré le professeur Bourgeois. « Mais lorsque les professionnels dentaires expliquent individuellement à leurs patients comment gérer leurs espaces interdentaires avec des brossettes calibrées, le nettoyage devient facilement une partie intégrante de l’hygiène buccale au quotidien. Le confort immédiatement ressenti, la plus-value apportée en termes de perception de la qualité de l’hygiène, associée à une diminution rapide des saignements gingivaux sont autant de facteurs qui emportent rapidement l’adhésion des patients. Ils considèrent les brossettes interdentaires comme un moyen indispensable de rester en bonne santé. Il est nécessaire d’utiliser une brosse à dents deux fois par jour et des brossettes interdentaires une fois par jour. Si vous ne le faites pas, vous ne risquez pas seulement votre santé buccale, mais aussi votre santé générale », a déclaré le professeur Bourgeois.

Editorial note:

L’étude du professeur Bourgeois est accessible ici : bit.ly/3qHM16b.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

advertisement
advertisement