Dental Tribune France
Clinical
La différence 3D : Diagnostics par tomographie volumique numérisée à faisceau conique – Partie 2

March 4, 2021

Cet article traite du recours à la différence 3D en dentisterie implantaire moderne, pour établir le diagnostic et le plan de traitement tridimensionnel d’une arcade maxillaire en ruine. Ce que je sais aujourd’hui, je le dois directement au système à faisceau conique GALILEOS et je peux l’appliquer à tous les cas dentaires complexes. Un bon plan de traitement d’une denture ruinée exige avant tout une imagerie 3D sophistiquée et celle de GALILEOS, qui a guidé le diagnostic de tous les cas présentés dans cet article, a assuré les meilleurs résultats possibles du traitement. La dentisterie que je pratique est une expérience qui change une vie et je la pratique ainsi depuis plus de huit ans avec GALILEOS.

Détection des pathologies périapicales sur les radiographies dentaires

February 11, 2021

1. Introduction : Les radiographies panoramiques dentaires (RPD) sont un outil diagnostique courant et une modalité d’imagerie standard qui est souvent utilisée dans la routine clinique par les chirurgiens-dentistes et les chirurgiens buccaux et maxillo-faciaux (BMF).(1, 3) Bien que, dans certains cas, l’évaluation des RPD puisse être confiée à des radiologues, les chirurgiens BMF lisent souvent eux-mêmes leurs propres radiographies.

advertisement
Formation du biofilm sur les surfaces en polyétheréthercétone (PEEK) et les surfaces en titane

February 9, 2021

Le polyétheréthercétone (PEEK) est un biomatériau commercialisé depuis les années 1980. Il est utilisé comme solution de rechange aux matériaux métalliques en orthopédie (p. ex., dispositifs spinaux ; Lied, Roenning, Sundseth et Helseth, 2010), en chirurgie maxillo-faciale (p. ex., reconstruction osseuse ; Alonso-Rodriguez et al., 2015) et depuis peu, en dentisterie restauratrice (Najeeb, Zafar, Khurshid et Siddiqui, 2016). Ce matériau possède des propriétés biomécaniques avantageuses et il peut résister à la dégradation chimique et biologique (Kurtz et Devine, 2007). Dans le domaine des prothèses dentaires, l’utilisation du PEEK dans les interventions reconstructrices suscite un intérêt croissant depuis quelques années, quoique peu d’études cliniques aient été rapportées à ce sujet. En implantologie, le titane et la zircone sont couramment utilisés pour les piliers et comme matériaux d’armature dans les supra constructions.

Adhésion de nanoparticules d’hydroxyapatite (HA) aux matériaux dentaires

January 24, 2021

Les nanoparticules d’hydroxyapatite (nano-HAP) suscitent une énorme attention dans le domaine des applications dentaires et leur adhésion à l’émail est bien établie. Il n’existe cependant aucun rapport concernant le comportement des HAP en présence d’autres matériaux dentaires, et la plupart des études menées dans ce domaine reposent sur des modèles in vitro qui ne tiennent pas compte des interactions entre l’apatite et la pellicule d’origine salivaire. Cette étude pilote in situ visait par conséquent à évaluer les effets de trois solutions à base d’hydroxyapatite et leurs interactions avec diverses surfaces de matériaux dentaires dans l’environnement buccal.

Prise en charge non chirurgicale de la péri-implantite par un traitement mécanique, antiseptique e

January 14, 2021

En raison de leur taux de survie élevé, les implants dentaires sont un choix valable pour remplacer les dents perdues. Cependant, les complications biologiques ne sont pas rares, la principale étant la péri-implantite, une pathologie liée à la plaque, qui affecte les tissus entourant les implants et se caractérise par une inflammation de la muqueuse péri-implantaire et une perte de l’os de soutien.1 En cas de perte osseuse importante, le retrait de l’implant peut même être requis.

advertisement
Invasivité minimale – Efficacité maximale

November 3, 2020

Le paradigme de cette décennie en dentisterie restauratrice Cet article illustre la planification du traitement de restauration très complexe d’un cas dont les dents étaient atteintes de graves lésions. Commencée et réalisée en partie il y a plus de dix ans, la restauration n’a été achevée que relativement récemment. Quoique dix années seulement séparent les deux phases du traitement (2005 et 2015 pour l’arcade maxillaire et l’arcade mandibulaire respectivement), leur planification et le degré de réduction de substance dentaire dénotent un profond changement de paradigme.

Intérêt des restaurations adhésives céramiques en dentisterie non invasive

November 3, 2020

Les principes contemporains de la dentisterie actuelle doivent s’inscrire dans la notion de ≪ gradient thérapeutique ≫. Édictés en 2009 par les docteurs Gil Tirlet et Jean Pierre Attal, ces principes proposent de choisir lors du plan de traitement, les méthodes les moins invasives pour nos patients. C’est dans ce sens que nous proposons aujourd’hui d’avantage en dentisterie esthétique le recours à l’éclaircissement, aux aligneurs et aux restaurations adhésives en céramique.

Dysesthésie occlusale — Une ligne directrice clinique

October 8, 2020

La première description de la dysesthésie occlusale (DO) a été faite en 1976 par Marbach, qui a inventé l’expression ≪ morsure fantôme ≫.1 Le libellé courant utilisé aujourd’hui, ≪ dysesthésie occlusal ≫ a été proposé par Clark en 1997.2 Le diagnostic et la prise en charge de patients atteints de DO demeure un problème majeur des patients comme des professionnels de la santé. C’est pourquoi un groupe d’experts de la Société allemande pour le diagnostic et la thérapie fonctionnels (DGFDT) a élaboré la présente ligne directrice clinique. La finalisation de la ligne directrice a été réalisée en coopération avec la Société allemande de dentisterie prothétique et des biomatériaux, la Société de psychologie et médecine psychosomatique (Société allemande de médecine dentaire et orale), et la Société allemande contre la douleur (branche allemande de l’IASP – International Association for the Study of Pain).

advertisement

© 2021 - All rights reserved - Dental Tribune International