Dental Tribune France

Endodontie en 2015 : Sécurisez vos traitements canalaires avec One G et One Shape®

By Dr Nicolas Gardon
June 17, 2015

_Il est de nos jours acquis que la mise en forme mécanisée à l’aide des instruments en nickel-titane, nous facilite notre pratique au quotidien. Cependant, malgré tous les avantages de cet alliage, il lui est souvent reproché sa trop grande fragilité. C’est oublier hélas, les énormes capacités de ces instruments. Une mise en forme en rotation avec des instruments en NiTi, que le mouvement soit alternatif ou en rotation continue avec contrôle de torque, est largement sécurisé si les principes endodontiques sont respectés : cavité d’accès réalisée correctement avec suppression des contraintes, exploration initiale et réalisation d’un « glide path » avant mise en forme par préparation corono-apicale. Ce sont donc ces deux premières étapes, bien souvent réalisées trop vite, qui permettent de sécuriser la mise en forme. Si un grand soin doit impérativement être accordé à la voie d’accès, le « glide path », terme anglo-saxon difficilement traduisible doit être assuré parfaitement.

_Sécurisation de nos mises en forme : réalisation du « glide path »

On ne peut pas le traduire directement par un acte, mais il faut le voir comme un concept global, à intégrer à la préparation endodontique. Toute mise en forme, quelle qu’elle soit, et avec n’importe quelle technique, ne peut être faite que dans un canal perméable. Le « glide path » consiste en fait à assurer cette perméabilité obtenue par un cathétérisme manuel et qui à l’heure actuelle, doit être complétée de manière quasi systématique par un préélargissement ou un cathétérisme rotatif. Ce cathétérisme rotatif permet, même si cliniquement les instruments semblent ne pas travailler, d’ouvrir la voie pour la mise en forme rotative.

Il ne faut pas se priver d’un tel bénéfice, et les limes rotatives G1 et G2 assurent le travail. Il n’en reste pas moins que certains reprocheront alors que la tendance mono instrumentale est alors un leurre, puisqu’on rajoute deux instruments. Et si un nouvel instrument permettait de faire le travail de ces deux limes G1 et G2 ? MICRO-MEGA® a développé ce concept avec One G !

embedImagecenter("Imagecenter_1_1841",1841, "large");

_Cathétérisme rotatif et pré-élargissement avec le One G

Instrument en NiTi de cathétérisme en rotation continue, le One G permet de réaliser un glide path, afin d’ouvrir la voie au One Shape. La mise en forme est facilitée, sécurisée, et plus rapide. De plus, le passage du One G permet de nettement améliorer le respect des trajectoires canalaires. Donc, en plus d’une sécurité accrue, son utilisation permet un gain de qualité de nos mises en forme.

_Caractéristiques techniques du One G

Le One G est une lime de diamètre 14/100 et de conicité 3 pour cent. Ces caractéristiques sont optimales pour le cathétérisme rotatif et permettent d’obtenir une certaine solidité mais en conservant une souplesse extrême et une parfaite résistance. Ceci en fait
un instrument idéal également pour le pré-élargissement dans les canaux fins et difficiles, comme les canaux minéralisés ou les MV2 des molaires maxillaires. La pointe guide modifiée (Figs. 1 et 2) est conservée et assure de ne commettre aucune butée
ou fausse route.

_Des repères précis

Comme nous l’avons vu, le cathétérisme est une étape essentielle pour la préparation canalaire et le praticien doit bien appréhender les différentes informations ressenties lors de l’exploration canalaire. Des repères précis, déjà éprouvés sur le One Shape et connus de tous, se retrouvent sur le One G et en font aussi le complément idéal du One Shape.

Une section et un pas innovants :

L’association d’une section à trois arêtes de coupe réparties sur trois rayons différents, ainsi qu’un pas différent à chaque lèvre de coupe, permet de limiter le gainage et l’effet d’aspiration, tout en assurant l’évacuation optimale des débris.

_Utilisation clinique

Vitesse : 250–400 tr/min - Couple maxi : 1,2 Ncm
Après pose du champ, ouverture de la voie d’accès et repérage des entrées canalaires, une exploration manuelle avec une lime MMC 10 précourbée est obligatoire.

Cette lime est insérée en douceur afin d’évaluer la perméabilité canalaire. Si le canal est complètement perméable, la longueur de travail est déterminée. Si le canal n’est pas perméable, la longueur de pénétration est notée et reportée sur le One G. Puis le One G est amené à la longueur (initiale ou longueur de travail) par des mouvements axiaux de va et vient dans l’axe canalaire. Il est retiré, nettoyé, puis irrigué à l’hypochlorite, et une lime manuelle précourbée de 10 est repassée pour vérifier la vacuité. Ceci sera répété jusqu’à obtention de la perméabilité si elle n’avait pas éte obtenue d’emblée. Le canal est alors prêt pour la mise en forme au One Shape._

Référence bibliographique : Accepté dans « Journal of Endodontics » (2015). Cet article contient une procédure de développement et des résultats d’une étude comparative entre le premier prototype du One G (uG) et les G-Files. Titre : Optimisation géométrique pour le développement d’un instrument NiTi en rotation continue pour le cathétérisme. Titre courant : Instruments de cathétérisme
Auteurs : Jung-Hong Ha, Chan-Joo Lee, Sang-Won Kwak, Rashid El Abed, Dongseok Ha, Hyeon-Cheol Kim.

Note de la rédaction : Cet article est paru dans le magazine DT Study Club, Vol. 2, numéro 2, juin 2015

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

© 2019 - All rights reserved - Dental Tribune International