Dental Tribune France

Le blanchiment après nettoyage devient un traitement pour tous

By Dr. Chiara Lorenzi, Dr. A. Genovesi
February 14, 2017

Il est séduisant de remarquer comment un léger changement de couleur des dents peut éclairer tout le visage de ceux qui décident de se soumettre à un traitement blanchissant. Si d’une part les lois européennes ont introduit des limites dans l’usage de hauts pourcentages de peroxydes en laissant leur usage exclusivement au professionnel dentaire, de l’autre la demande esthétique et cosmétique enregistre une augmentation constante. De plus en plus de patients nous demandent d’améliorer leur sourire, y compris ceux qui jusqu’à présent étaient jugés non indiqués pour le traitement blanchissant.

Le changement de style de vie – le manque de temps libre – et le vieillissement de la population favorisent la présence de récessions et d’obturations ou de prothèses qui ne changent pas de couleur par le simple blanchiment mais demandent des interventions plus ciblées que le patient n’est pas toujours disposé à entreprendre. C’est pourquoi les fabricants adaptent les produits aux nouvelles réglementations et aux différentes exigences des patients en les rendant toujours moins invasifs.

Cas clinique
Un patient de 34 ans s’est présenté à nous, fumeur (2 cigarettes par jour), en bonne santé systémique et sans aucune symptomatologie odontoiatrique. La visite était d’ordre préventif mais, comme cela arrive de plus en plus souvent, le patient nous a aussi demandé d’améliorer la couleur de l’émail pour rendre son sourire plus lumineux.
Pendant l’examen de contrôle nous observons quelques petites récessions et abrasions qui ne seront pas soignées lors d’un blanchiment éventuel, par conséquent nous les traitons lors de la séance de soin. Nous présentons ensuite au patient les différentes typologies de traitements blanchissants pour choisir ensemble quel est le procédé le plus indiqué répondant à ses attentes.
Nous choisissons le traitement BlancOne Click (IDS) pour ses caractéristiques uniques : il utilise le peroxyde de carbamide à 16% (HP <6%) et permet d’exécuter un passage de blanchiment rapide et indolore sans la nécessité de positionner le barrage de protection sur les gencives. Il peut se faire de suite après la séance préventive, ce qui nous permet de réduire le temps de traitement et par conséquent les coûts aussi bien pour le cabinet que pour le patient. En outre, grâce au pourcentage réduit de peroxyde utilisé, nous sommes sûrs d’effectuer un traitement délicat qui n’agresse d’aucune manière les surfaces dentaires, et ne provoquera pas l’apparition d’une hypersensibilité désagréable. Caractéristique dernière mais non sans importance, celle d’éclairer le sourire sans bouleverser l’harmonie du visage ; ce traitement a démontré un pouvoir blanchissant d’environ 4-5 tonalités, créant donc un gradient limité par rapport aux récessions, obturations et prothèses.

embedImagecenter("Imagecenter_1_2694",2694, "large");

Après avoir positionné l’ouvre-bouche pour écarter les lèvres, nous observons la couleur initiale en comparant les dents avec la gamme de couleurs Vita et nous détectons un A2. Nous plaçons de manière uniforme sur les surfaces du sourire le gel mélangé au préalable qui apparaît d’une couleur rouge intense, après quoi nous mettons face à la bouche la lampe à arc BlancOne Arcus afin que le faisceau de lumière soit le plus perpendiculaire possible aux surfaces et nous photo-activons le gel pendant 8 minutes. Nous remarquons que le gel a gonflé et se présente maintenant avec des petites bulles d’oxygène nécessaire à la réaction chimique d’oxydation. Nous enlevons le gel et, constatons après que le patient se soit bien rincé la bouche que la couleur finale correspond à A1.

Le patient s’est montré très satisfait du résultat obtenu en si peu de temps, sans aucun effet collatéral et avec un minimum de frais, au point de vouloir effectuer le traitement BlancOne Click à chaque séance de maintien semestrielle. Cela démontre que les traitements blanchissants peuvent aussi être de véritables atouts pour la fidélisation du patient et une incitation au maintien de la santé orale.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

© 2019 - All rights reserved - Dental Tribune International