Dental Tribune France
Clinical
Les lasers Erbium en odontologie pédiatrique

December 3, 2014

La prise en charge de la santé buccodentaire de patients pédiatriques est une tâche ardue, mais qui peut être exceptionnellement gratifiante. Offrir à des enfants l’occasion de vivre une expérience positive, leur permet de construire une relation de confiance durable avec le professionnel dentaire. La combinaison du savoir-faire, de la connaissance et de technologies diagnostiques et interventionnelles de pointe, contribue à guider les enfants sur le chemin d’une excellente santé buccodentaire. L’une des nombreuses et enthousiasmantes innovations diagnostiques et opératoires entrant en ligne de compte, est sans nul doute le laser. Il est dans l’odontologie pédiatrique d’aujourd’hui, une nouvelle modalité de traitement des enfants et des jeunes adolescents. Il représente un autre instrument qui parfois complète, et à d’autres moments remplace, les techniques traditionnelles. Le traitement laser des tissus durs et mous ouvre la porte à des interventions plus confortables et encore plus minimalement invasives. Outre l’utilisation d’une technologie de pointe, l’effet psychologique sur l’enfant représente un avantage important, qui peut influencer favorablement l’acceptation des traitements dentaires subséquents.

Intérêt de l’implant Fratex en présence de crêtes fines

December 3, 2014

L’implantologie axiale a montré ses limites en présence de crêtes osseuses fines. Le forage exige un minimum d’un millimètre d’os autour de l’implant.1, 2 Cela restreint l’utilisation des implants standard, sauf si l’on réalise une greffe osseuse d’apposition dans un premier temps chirurgical. De nombreux patients présentant des crêtes ultra fines (e < 2,9 mm) ne voulant pas ou ne pouvant pas bénéficier d’une greffe osseuse, ont pu être traités avec succès par l’implantologie basale, à l’aide de doubles Diskimplants.3 Cependant, face à une crête étroite (entre 2,9 et 4,5 mm), il est aujourd’hui possible d’installer des implants coniques type Fratex®. Ces derniers ne se contentent pas d’occuper la faible épaisseur disponible, comme les vis étroites traditionnelles de 2,7 mm (voire moins pour les mini-implants). En effet, ils engendrent de surcroît une expansion de crête lors de leur pose. Cette propriété dynamique améliore le rendu esthétique. Précédé d’une préparation ostéogénique à 18–21 jours, cette expansion latérale offre l’avantage, grâce au Fratex, de pouvoir faire passer la crête d’un diamètre initial de 3 mm à 6 mm.

advertisement
Guides chirurgicaux en implantologie : indications et limites

December 3, 2014

L’utilisation de guides chirurgicaux en implantologie a connu un vaste développement avec l’arrivée du cone beam, par les guides qui en dérivent. Cette technologie permet de positionner les implants de manière optimale, tant pour la prothèse que pour le support osseux, mais ces guides ont deux inconvénients : ils ont une précision relative et restent d’un coût élevé, ce qui limite leurs indications. Le but de cet article est de décrire les cas dans lesquels ils sont indispensables, et proposer ceux où leurs alternatives sont indiquées.

Réhabilitation occlusale transvissée maxillaire et mandibulaire sur bases en titane

December 3, 2014

_Situation de départ Un patient arrivé au cabinet du dentiste avec des prothèses inférieures complètes sévèrement usées. Fait intéressant, ces prothèses maxillaires et mandibulaires provisoires étaient occlusales transvissées, sur des implants de haute qualité. Les cinq implants dans le maxillaire étaient localisés sur les sites 16, 14, 12, 24 et 26. Dans la mandibule, il y avait six implants sur les sites 36, 34, 31 et 42, 44, 46. Pour nous aider à concevoir les nouvelles restaurations, nous avions à notre disposition non seulement les anciennes prothèses usées, mais aussi une empreinte articulée d’une situation passée (Fig. 1) ; cependant, ces données se sont révélées trop imprécises et esthétiquement insuffisantes pour être utilisées comme références à part entière, concernant les nouvelles restaurations prothétiques. Pour aggraver les choses, patient et dentiste vivaient à plusieurs milliers de kilomètres du laboratoire, qui a donc été confronté au défi de concevoir et de produire pour le patient une réhabilitation d’apparence naturelle, fonctionnelle, biocompatible et bien tolérée, sans références convenables. Le dentiste nous a donné un certain nombre de photos pour servir de repères visuels, afin de nous permettre d’examiner la physionomie du patient au cours du processus de planification.  

Un concept prothétique implanto-porté d’avant-garde pour une réussite et une stabilité tissulaire à long terme

December 3, 2014

_Des restaurations dentaires personnalisées pour chacun des patients sont le point de mire de la dentisterie ultra-moderne. Un concept de traitement adapté aux besoins spécifiques est également devenu indispensable en implantologie. Basé sur le cas présenté, cet article décrit comment un pilier individualisé peut être utilisé, pour créer une couronne implanto-portée très similaire à la forme de la dent naturelle, et respectant le profil du tissu mou.

advertisement
Disilicate de lithium – Une solution efficace pour les cas exigeants de la chirurgie esthétique

December 2, 2014

_À une époque où les chirurgiens-dentistes tout comme les patients aspirent à des méthodes de restauration plus conservatrices, ainsi qu’à un changement absolu de la restauration de dents isolées ou de la dentition dans son ensemble, la céramique à base de disilicate de lithium représente un matériau vraiment singulier, et elle est presque certainement la prochaine grande révolution en dentisterie esthétique !

Aesthetic Digital Smile Design ADSD : dentisterie esthétique assistée par ordinateur – Partie II

December 2, 2014

_Planification virtuelle et wax-up numérique Après avoir introduit les principes fondamentaux de cette méthode dans la première partie de cet article, cette seconde partie me permet de passer à une description étape par étape, de la conception esthétique numérique du sourire (ADSD).

La notion de pénibilité chez le chirurgien dentiste ? Le problème du travail statique

October 17, 2014

Selon le ministère du travail, les « postures pénibles sont définies comme position forcée des articulations ». Ce sont principalement celles qui comportent des angles extrêmes des articulations (ex : le bras au-dessus de la ligne des épaules est une posture extrême pour l’épaule). Cependant, le maintien de position(s) articulaire(s) durant de longues périodes génère des contraintes physiques locales (posture des bras sans appui, maintien prolongé du dos penché en avant, ...) et globales (station statique prolongée ). Les postures immobiles prolongées constituent des facteurs de risques de Troubles musculo-squelettiques (TMS). Toute posture du corps peut entraîner progressivement : de l’inconfort, de la fatigue, des lésions, lorsqu’elles sont maintenues et répétées, allant jusqu’à envisager l’arrêt de l’activité professionnelle !

advertisement
Latest Issues
E-paper

DT France No. 6+7, 2020

Open PDF Open E-paper All E-papers

© 2020 - All rights reserved - Dental Tribune International