Dental Tribune France
Clinical
Causes et traitement de l’halitose

March 3, 2017

L’halitose, qui se traduit par la présence de composés organiques volatils malodorants dans l’haleine, est une affection très répandue, touchant un pourcentage élevé d’adultes ; près d’un tiers de la population mondiale souffre d’halitose orale chronique et 74 % des personnes atteintes la considèrent comme un problème.1 L’halitose a de profondes incidences sociales pour celui qui en souffre et elle complique sensiblement les relations sociales dites normales.

Le blanchiment après nettoyage devient un traitement pour tous

February 14, 2017

Il est séduisant de remarquer comment un léger changement de couleur des dents peut éclairer tout le visage de ceux qui décident de se soumettre à un traitement blanchissant. Si d’une part les lois européennes ont introduit des limites dans l’usage de hauts pourcentages de peroxydes en laissant leur usage exclusivement au professionnel dentaire, de l’autre la demande esthétique et cosmétique enregistre une augmentation constante. De plus en plus de patients nous demandent d’améliorer leur sourire, y compris ceux qui jusqu’à présent étaient jugés non indiqués pour le traitement blanchissant.

advertisement
« Le patient stressé, un remède : Huile Essentielle de Lavande fine »

January 11, 2017

Un patient d’une quarantaine d’années prend rendez-vous pour des douleurs qu’il vit comme insupportables. Sa peur est immense et incontrôlable. Il a évité de consulter depuis plus de 2 ans. Il s’explique auprès du praticien en tremblant, au fauteuil dentaire. En bref, les douleurs fortes conditionnent et lui imposent ce rendez-vous qu’il redoute. Il lui demande un calmant avec le moins d’« effet délétère », le plus naturel possible. Son chirurgien-dentiste ou son stomatologue est à l’écoute de sa souffrance physique et morale. Une solution d’accompagnement aromathérapique pour atténuer cette peur va être proposée. Il s’agit d’une médication aromathérapique, l’Huile Essentielle de Lavande fine que le Dr Florine BOUKHOBZA va présenter. Néanmoins, il sera complété par un remède allopathique que le patient prendra que si nécessaire.

Provisoires et Progiciel, le duo d’experts

July 22, 2016

La réhabilitation du sourire est un véritable défi professionnel pour le dentiste. Toutes les connaissances médicales sont mises en jeu pour aboutir à un résultat harmonieux. D’un point de vue du patient, il s’agit plutôt d’une situation difficile à appréhender dans le sens où il ne visualise pas forcément le résultat final. De nos jours, cet obstacle psychologique est surmonté grâce aux nombreux logiciels de simulation du sourire comme « Envision a Smile », «Digital Smile Design » ou encore « Dental GPS » pour ne citer qu’eux. Ainsi, avant même de commencer la planification du traitement il est possible d’avoir une prévisualisation du résultat final à valider avec le patient. Ces progiciels proposent un nouveau sourire pour le patient issu soit d’une banque de données soit d’un schéma directeur basé sur la forme actuelle du visage. Le praticien obtient alors un sourire « sur mesure » qu’il peut montrer au patient grâce à un savant montage informatique. Néanmoins, il est possible d’aboutir à un résultat encore plus naturel si le patient est en mesure de procurer une photo de son sourire d’origine. Les technologies actuelles permettent, à partir d’une photo du patient plus jeune ou d’une autre référence, de réaliser une simulation informatique du sourire qui sera ensuite reproduite en bouche.

L’ergonomie avec des loupes

July 18, 2016

Les aides optiques sont souvent recherchées afin d’améliorer l’acuité visuelle, et d’éviter de se rapprocher de son patient. La définition de l’ergonomie c’est adapter le travail à l’homme, or trop souvent les praticiens se rapprochent du patient pour voir plus gros, au détriment de leur dos ou leurs cervicales. Hormis le microscope, les loupes binoculaires sont en général le premier choix d’aide optique fait par les praticiens. D’une part probablement pour des raisons de coût, mais d’autre part pour une conservation d’un champ de vision compatible avec l’omnipratique. Il y a différents éléments à prendre en compte pour le choix de vos loupes.

advertisement
Laser diode et microchirugie

May 29, 2016

Ces dernières années sont apparues de nombreuses familles de lasers dentaires, nous nous intéressons ici à un laser diode qui a la particularité de posséder 3 longueurs d’onde dans un même appareil. De nombreuses études ont déjà développé l’intérêt des longueurs d’onde proches de l’infrarouge comme 970 nm, qui permettent aux lasers pénétrants de désinfecter les canaux endodontiques ainsi que les poches parodontales. Le 660 nm est favorable à la biostimulation. Les lasers à technologie diode peuvent être aussi utilisés pour la chirurgie des tissus mous, mais on doit reconnaître qu’il y avait toujours un saignement des tissus dû aux rayons pénétrants dans les tissus sous-jacents et donc, une maîtrise nécessaire des échauffements tissulaires sous-jacents au tissu cible. C’est pour cela que la nouvelle longueur d’onde bleue de 445 nm semble être intéressante pour l’aménagement des tissus mous, car elle est plus absorbée par l’hémoglobine (diagramme A). Ne pouvant pas balayer dans un seul article les nombreuses applications possibles du laser diode, nous développerons ici la partie microchirurgicale.

Avantages de l’utilisation du laser Er:YAG chez les patients ayant des besoins spéciaux. Dentisterie conservatrice: étude clinique

May 26, 2016

Une évaluation systématique récente de la carie dentaire chez des adultes en situation de handicap a fait état d’un taux de prévalence égal ou inférieur à celui de la population générale.1 Les différences majeures relevées dans le groupe des personnes handicapées étaient le nombre plus important de lésions carieuses non traitées, le manque de soins bucco-dentaires et l’utilisation peu fréquente de stratégies préventives.2 Les auteurs d’une autre étude menée dernièrement chez des adolescents et des adultes ont observé que les patients atteints d’une déficience mentale présentaient davantage de caries et d’édentement plural, un nombre moindre de restaurations et un besoin plus important d’extraction dentaire que leurs frères et soeurs.3 La dentisterie adaptée aux patients ayant des besoins spéciaux (DPS) a pour but de fournir et de permettre la mise en œuvre des traitements buccodentaires aux personnes en situation de handicap, ce terme étant défini au sens le plus large.

Résine composite injectable : une nouvelle technique – Part I

May 18, 2016

La technique d’injection de résine composite est un nouveau procédé direct/indirect, tout à fait original, qui permet de transposer de manière prévisible un montage en cire diagnostique, ou wax-up, en restauration composite.

advertisement

© 2020 - All rights reserved - Dental Tribune International