Dental Tribune France
Les plans de la première phase des programmes de vaccination en Australie et dans l'État américain de Californie inclut les équipes dentaires. (Photo : Rose Makin/Shutterstock)

Les dentistes sont-ils prioritaires pour l’accès au vaccin contre le SARS-CoV-2 ?

By Jeremy Booth, Dental Tribune International
December 14, 2020

LEIPZIG, Allemagne : Les autorités sanitaires britanniques ont administré les premières doses du vaccin contre le SARS-CoV-2 mis au point par Pfizer et BioNTech, et les organismes de santé publique du monde entier rédigent actuellement des documents d'orientation qui détermineront quels groupes seront prioritaires dans les stratégies nationales de vaccination. À l’heure actuelle, l’ Australie et l'État américain de Californie ont choisi d’inclure le personnel dentaire dans la première phase des plans de vaccination locaux.

L'Association dentaire de Californie (CDA) a confirmé en décembre que les équipes dentaires feront partie de la première phase du programme de vaccination contre le SARS-CoV-2 dans cet état très peuplé. La Californie devrait recevoir plus de 327 000 doses du vaccin distribué par Pfizer à la mi-décembre. Un comité consultatif de l'Agence américaine des médicaments (FDA) sur les vaccins a voté jeudi 10 décembre à l'issue d'une journée d'auditions pour recommander à l'agence d'autoriser aux Etats-Unis le vaccin de Pfizer/BioNTech contre la Covid-19. Jamais la FDA n'avait donné son feu vert à un nouveau vaccin aussi rapidement, seulement trois semaines après le dépôt par les entreprises de leur demande. Le vaccin devrait commencer à être administré aux Etats-Unis dès le début de la semaine dans les hôpitaux et maisons de retraite, a dit mercredi dernier le ministre américain de la Santé.

La CDA a déclaré dans un communiqué que les travailleurs de la santé et les résidents des établissements de soins de longue durée recevront les premières doses, suivis par les autres travailleurs de la santé de première ligne, y compris les équipes dentaires.

« Cette nouvelle de l'État est une reconnaissance importante de la priorité des équipes dentaires dans la fourniture de soins à leurs patients », a commenté l'ADC.

Les directives publiées par le ministère californien de la santé publique montrent que les équipes dentaires de l'État ont été incluses dans le troisième volet de la stratégie de vaccination. Le troisième niveau est composé de prestataires de soins de santé qui travaillent dans des environnements qui ont été classés comme présentant un risque d'infection plus faible. « Les professionnels dentaires font partie de cette catégorie en raison des mesures de sécurité que la dentisterie a mises en place depuis le début de la pandémie et parce qu'il n'y a pas eu de transmissions documentées de Covid-19 pendant la prestation de soins dentaires», peut-on lire dans la déclaration de l'ADC.

Le plan de vaccination contre la Covid-19 en Australie inclut les dentistes

Selon l'Association dentaire australienne (ADA), les dentistes du pays seront parmi les premiers bénéficiaires du vaccin Pfizer distribué localement. L'association a déclaré dans un communiqué en novembre que les premières doses seront mises à la disposition des personnes âgées, des travailleurs soignants âgés et des travailleurs de santé de première ligne tels que les dentistes, les médecins, les infirmières et les pharmaciens.

« Ce développement est le résultat direct d'une collaboration étroite entre l'ADA et le bureau du ministre fédéral de la santé Greg Hunt et d'un plaidoyer au nom des dentistes australiens pour s'assurer qu'eux et toute l'équipe dentaire bénéficient de la protection que le vaccin apporte», a déclaré l'ADA.

Les recommandations britanniques en matière de vaccins laissent les dentistes dans l'expectative

Il n'est pas encore clair si les dentistes britanniques feront partie des professionnels de santé de première phase qui seront vaccinés à un stade précoce dans le pays. Selon le Dr Nigel Carter, OBE, directeur général de la Fondation pour la santé bucco-dentaire, la place qu'occuperaient les équipes de soins dentaires dans la hiérarchie de la stratégie de vaccination du pays n’est pas encore claire. Début décembre, il a déclaré à Dental Tribune International : « Étant l'une des professions les plus touchées par les premiers stades de la pandémie et luttant pour fonctionner normalement, nous espérons qu'elles seront classées pour la réception rapide du vaccin avec les autres travailleurs de santé essentiels.»

Un rapport indépendant sur les groupes prioritaires pour la vaccination au Royaume-Uni publié le 2 décembre par le ministère de la santé et des affaires sociales n’a toutefois pas mentionné les dentistes. Le Comité mixte sur la vaccination et l'immunisation (JCVI) a conseillé dans le rapport que les priorités d'un programme de vaccination au Royaume-Uni devraient être la prévention de la mortalité due au SARS-CoV-2 et la protection des systèmes et du personnel de soins de santé et d'aide sociale. Il ne précise pas si les professionnels de santé de première ligne qui seront prioritaires comprennent les équipes dentaires.

Pour ce qui est de la prévention de la mortalité due au SARS-CoV-2, la JCVI a recommandé une liste de priorités pour la vaccination, basée principalement sur l'âge. En haut de la liste de neuf groupes se trouvaient les résidents des maisons de retraite et les personnes qui leur prodiguent des soins. En second lieu, on trouvait les personnes âgées de 80 ans et plus et les travailleurs sociaux et de santé de première ligne, suivis par toute personne âgée de 75 ans et plus. En neuvième position se trouvaient tous les personnes âgées de 50 ans et plus. La JCVI a déclaré estimer que ces neuf groupes représentaient environ 99% de la mortalité évitable due à la COVID-19 au Royaume-Uni.

Les recommandations en France

Compte tenu du nombre limité de doses qui seront disponibles au démarrage de la campagne de vaccination, la Haute autorité de santé (HAS) recommande de vacciner en priorité des priorités les personnes âgées résidant en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes ainsi que les professionnels qui travaillent dans les EHPAD, et des unités de soins de longue durée (USLD).

C'est au cours de la phase 2 que les personnes de plus de 75 ans, puis les personnes de 65 à 74 ans ayant une comorbidité, puis les autres personnes de 65-74 ans seront vaccinés. Ensuite, les professionnels de santé et du médico-social de plus de 50 ans et/ou avec comorbidités.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

© 2021 - All rights reserved - Dental Tribune International