Dental Tribune France

En l’honneur de Per-Ingvar Brånemark : La première journée mondiale de l’ostéointégration

By Franziska Beier, Dental Tribune International
April 27, 2021

Pour fêter la découverte de l'ostéointégration par le médecin et anatomiste suédois Per-Ingvar Brånemark, la première journée mondiale de l'ostéointégration aura lieu cette année. Dans un prochain webinaire, le professeur émérite Tomas Albrektsson, du département des biomatériaux de l'université de Göteborg en Suède, donnera un aperçu de la découverte du Dr Brånemark et de la pertinence de l'ostéointégration pour l’implantologie. En l'honneur du Dr Brånemark, qui est né en 1929 et décédé en 2014, le webinaire aura lieu le jour de son anniversaire, le 3 mai.

Dr Per-Ingvar Brånemark. (Photo : Tomas Albrektsson)

Prof. Albrektsson, avec sa découverte, le Dr Brånemark a énormément influencé l'implantologie dentaire moderne. Pouvez-vous nous dire ce qui l'a poussé à faire des recherches dans ce domaine particulier et comment exactement il a découvert l'ostéointégration ?
Per-Ingvar Brånemark m'a raconté sa rencontre avec une infirmière édentée qui avait accidentellement perdu son dentier pendant une pause-café. Lui, qui était alors en formation pour devenir médecin, pensait qu'il s'agissait d'un problème facile à résoudre par les dentistes de l'université, auxquels il a adressé l'infirmière. Cependant, l'infirmière avait des crêtes alvéolaires gravement résorbées, et il n'y avait pas grand-chose à faire pour elle. En 1953, Brånemark a décidé d'essayer de résoudre ce problème, mais ce n'est qu'en 1962 qu'il a réalisé que les implants oraux pouvaient être une solution.

Comment l'ostéointégration a-t-elle été perçue par la communauté dentaire dans les premières années qui ont suivi sa découverte ?
À l'époque, les dentistes universitaires ne croyaient pas aux implants oraux et Per-Ingvar Brånemark était accueilli avec beaucoup de suspicion, notamment parce qu'il était médecin sans formation dentaire. Entre 1968 et 1977, nous avons eu peut-être la pire querelle académique que nous ayons connue en Suède dans les temps modernes. Enfin, le conseil de l'aide sociale a réagi en envoyant trois professeurs d'université d'Umeå, pour examiner le travail d'implantation orale à Göteborg. Ces trois professeurs ont écrit la première déclaration positive sur les implants oraux jamais rédigée par des dentistes universitaires, et depuis lors, nous avons commencé à former des dentistes à la pose d'implants oraux.

Professeur émérite Tomas Albrektsson. (Photo : Tomas Albrektsson)

Aujourd'hui, le taux de survie des implants est considérablement élevé. Quel est le rôle de l'ostéointégration dans ce processus, et quels sont les facteurs qui l'influencent ?
L'ostéointégration est primordiale pour le succès des implants oraux. Cependant, avec le temps, nous avons commencé à comprendre que son processus dépend de la réponse du système immunitaire, qui a pour but ultime de rejeter les matériaux exogènes. De la même manière, et d'ailleurs reconnu par le Dr Per-Ingvar Brånemark avant son décès en 2014, le système immunitaire est la raison principale d'une éventuelle perte d'os marginal autour des implants oraux. Les bactéries ne sont que secondairement responsables de la perte osseuse et sont principalement actives lorsque le système immunitaire a commencé à rejeter l'implant. Cette réaction se produit dans 1 à 2 % des cas sur un suivi de dix ans.

L'implantologie se réinvente constamment, la numérisation a introduit de nombreuses nouvelles options, et il existe des tentatives scientifiques de repousse des dents à partir de cellules souches. Comment envisagez-vous à l'avenir l'importance de l'ostéointégration sur ce marché en pleine évolution ?
La première fois que j'ai entendu dire que la thérapie par cellules souches permettrait de faire repousser les dents, c'était dans les années 1990. Il semble que nous soyons encore loin de cette possibilité en 2021. À mon avis, nous continuerons à être dépendants des implants oraux au moins pour les prochaines décennies.

Note de la rédaction : Les professionnels dentaires peuvent regarder le webinaire organisé à l'occasion de la première journée mondiale de l'ostéo-intégration en direct le lundi 3 mai à 20 heures CEST. L'inscription au webinaire gratuit est disponible sur le site Web du DT Study Club, et les participants peuvent obtenir un crédit de formation continue.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

© 2021 - All rights reserved - Dental Tribune International