Dental Tribune France
À l'aide d'un prototype spécialement conçu pour cette rencontre, Koelnmesse a fait la démonstration de son concept d'hygiène et de sécurité pour l'IDS 2021. (Photo : IDS Cologne)

Koelnmesse présente le concept attendu pour un IDS 2021 en toute sécurité

By Dental Tribune International
November 17, 2020

COLOGNE, Allemagne : Au cours des derniers mois, des inquiétudes sont apparues quant à la probabilité que le Salon international d'odontologie (IDS) ait lieu en mars 2021 en raison de la pandémie mondiale actuelle. Sur un prototype d'exposition, Koelnmesse, qui organise le salon, a maintenant officiellement présenté son concept détaillé pour rendre la participation à l'IDS sûre pour les exposants et les visiteurs.

Depuis la loi d’état d’urgence sanitaire instauré en mars  dernier dans de nombreuses régions du monde en raison de l'accélération de la propagation du SARS-CoV-2, le calendrier autrefois très chargé des grandes conférences et de rencontres dentaires en présentiel est resté vide, ce qui représente un immense défi pour tous les participants de l'industrie dentaire dans le monde. Les organisateurs et les entreprises ont innové afin de mettre en relation les fabricants et les clients. Au cours des derniers mois, plusieurs nouveaux formats numériques et hybrides d'expositions, d'événements et de salons ont ainsi été proposés à la communauté dentaire.

Les organisateurs donnent la priorité à la santé et à la sécurité des participants aux salons

En juin, Koelnmesse a lancé sa campagne #B-SAFE4business qui comprenait un catalogue complet de mesures de protection. Afin de permettre à tous les participants potentiels de participer à l'IDS 2021 selon les nouveaux concepts de sécurité, Koelnmesse a maintenant présenté un prototype du salon, le #B-SAFE4business Village, sur environ 5 000 m2 dans le hall 9. Le prototype met en œuvre les exigences de l'ordonnance sur la protection contre les coronavirus du Land allemand de Rhénanie du Nord-Westphalie.

Le village d'affaires #B-SAFE4 vise à démontrer que les organisateurs sont bien préparés pour un événement de l'ampleur de l'IDS, qui a accueilli plus de 160 000 visiteurs professionnels de 166 pays en 2019. Les mesures qui seront mises en œuvre pour le salon de 2021 comprennent un système de billetterie sans papier, une application mobile eGuard récemment développée pour gérer le flux de visiteurs et une grande variété de concepts de construction de stands qui tiennent compte des règles d'éloignement physique. En outre, de nouveaux formats d'événements et des technologies numériques avec des stands d'exposition hybrides seront proposés afin d'aider les exposants à accroître leur portée si le nombre de visiteurs internationaux sur place devait diminuer.

À la mi-octobre, les organisateurs de l'IDS ont également annoncé que la durée de l'événement serait ramenée à quatre jours au lieu de cinq, à savoir du mercredi 10 mars au samedi 13 mars.

Les organisateurs ont réitéré l’idée que la mise en œuvre réussie de l'IDS dans environ cinq mois contribuera essentiellement à la reprise des salons dentaires et du secteur dentaire dans son ensemble.

La situation du COVID-19 en Allemagne plus grave que jamais

Presque au même moment où Koelnmesse a annoncé son prototype de salon, la chancelière allemande Angela Merkel et les premiers ministres des Länder allemands ont imposé un nouveau blocage temporaire à l'échelle du pays. À partir du 2 novembre, les manifestations de masse en salle seront limitées à 250 personnes - même celles qui offrent des mesures d'hygiène et de protection contre les infections répondant aux normes actuelles - et l'hébergement en Allemagne ne sera assuré qu'à des fins nécessaires et explicitement non touristiques, par exemple. La nouvelle réglementation restera en vigueur jusqu'à la fin novembre, date à laquelle le gouvernement allemand prévoit de réévaluer la situation et l'efficacité de ces mesures.

Ce matin, l'Institut Robert Koch a annoncé que le nombre de nouvelles infections au coronavirus enregistrées en Allemagne avait atteint un nouveau pic de 14 419 cas en une journée. Avec 15 878 cas confirmés de Covid-19, Cologne fait partie des régions les plus touchées par la pandémie en Allemagne, précédée seulement par les métropoles de Munich (23 818 cas) et de Hambourg (20 405 cas), selon les derniers chiffres disponibles de l'institut.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Latest Issues
E-paper

DT France No. 11, 2020

Open PDF Open E-paper All E-papers

© 2020 - All rights reserved - Dental Tribune International