Dental Tribune France
Selon l'ADA, il est logique que le test Covid-19 soit proposé par les dentistes. (Photo: www.sxc.hu)

Les tests de dépistage dans les cabinets dentaires

By Dental Tribune France
November 30, 2020

TOULOUSE, France - CHICAGO, Illinois, États-Unis : En France, les chirurgiens-dentistes peuvent réaliser des tests de dépistage de la Covid-19 sur leurs patients mais n’ont pas le droit de leur communiquer les résultats. Aux États-Unis, selon une nouvelle politique de l'Association dentaire américaine (ADA) les tests pour dépister des maladies chroniques, y compris la Covid-19, qui pourraient compliquer les soins dentaires ou mettre en danger le patient et le personnel dentaire, font partie du champ d'action du dentiste. « Pourtant, à l'heure actuelle, les dentistes ne disposent pas de tests Covid-19 rapides et fiables pour une utilisation en cabinet, ce qui n'a aucun sens », déclare le Dr Daniel Klemmedson, président de l'ADA.

Le dépistage est un élément essentiel de la lutte contre la circulation du virus. Tous les acteurs de santé sont mobilisés pour tester, tracer et isoler les personnes porteuses du virus SARS- Cov-2. Plusieurs tests permettent de savoir si on a (ou si on a eu) la Covid-19 : tests RT-PCR (prélèvement nasal ou salivaire), tests antigéniques, tests sérologiques.

En France, dans le Journal Officiel du Sénat publié le 8 octobre, le Ministère de la Santé a précisé : « Les chirurgiens-dentistes sont autorisés à réaliser des prélèvements de dépistage Covid-19, en application de l’article L. 6211-13 du code de la santé publique et de l’arrêté du 13 aout 2014 selon lesquelles les chirurgiens-dentistes intègrent les ressources pour armer les équipes de prélèvement dans le but de faciliter un accès rapide au prélèvement au même titre que les infirmiers et les médecins. Les chirurgiens-dentistes peuvent également dans leur champ de compétences, prescrire des tests de dépistage Covid-19 pour réalisation dans un laboratoire de biologie médicale ».  

« Nous faisons partie des plus conscients du combat contre ces pathologies et avons tout mis en œuvre pour pouvoir continuer d’exercer sans risque pour les patients et les professionnels de santé que nous sommes. » - Dr Alain Durand

Or, si les chirurgiens-dentistes peuvent réaliser des tests antigéniques sur leurs patients (des tests rapides d’orientation diagnostique TROD en 15-30 minutes), ils n’ont pas le droit de leur communiquer les résultats car seuls « les médecins, les pharmaciens et les infirmiers diplômés d’Etat sont autorisés à rendre ces résultats », affirme l’Association régionale de la santé (ARS) Occitanie. Le Dr Alain Durand, président du Conseil de l’ordre national des chirurgiens-dentistes d’Occitanie a aussitôt adressé un courrier aux chirurgiens-dentistes de la région dans lequel il déplore cette situation : « Nous faisons partie des plus conscients du combat contre ces pathologies et avons tout mis en œuvre pour pouvoir continuer d’exercer sans risque pour les patients et les professionnels de santé que nous sommes. Cette déconsidération est insultante et n’honore pas du tout la profession médicale que nous représentons ».

Aux États-Unis, le Dr. Klemmedson, qui est diplômé en médecine et en dentisterie, souligne le fait que les dentistes sont des docteurs de la santé bucco-dentaire. « Il est tout à fait dans le champ d'action des dentistes de dépister non seulement l'infection de la Covid-19, mais aussi d'autres conditions médicales qui peuvent affecter les soins dentaires, comme le taux de glucose, qui aide à dépister le diabète, et la pression artérielle, qui aide à dépister l'hypertension. Les patients dont les résultats des tests sont anormaux seraient orientés vers un médecin, un autre professionnel de santé qualifié ou un établissement médical pour un diagnostic et un suivi ».

« Grâce au renforcement des protocoles de prévention des infections et des équipements de protection individuelle (EPI), les cabinets dentaires ont rouvert leurs portes en toute sécurité dans tout le pays », a déclaré le Dr. Klemmedson. « Des millions de patients sont revenus pour des soins bucco-dentaires, qui constituent un service de santé essentiel. Les dentistes devraient avoir accès aux tests de dépistage de l'infection Covid-19 autorisé par la FDA afin d'accroître leur capacité à dépister les patients et à aider à identifier ceux qui sont infectés par le virus ».

Les domaines d’interventions du chirurgien-dentiste ne se limitent pas aux dents, mais comprennent également les gencives, la mâchoire, mais aussi les muscles de la tête, du cou, la langue, les glandes salivaires, le système nerveux de la tête et du cou et d'autres domaines. Le cas échéant, les dentistes pratiquent des procédures telles que des biopsies et des dépistages de maladies chroniques ou infectieuses, du fonctionnement des glandes salivaires et du cancer de la bouche.

En outre, selon les données 2013-2016 des centres américains de contrôle et de prévention des maladies, 7,7 % des personnes (10,2 millions) ont déclaré avoir vu un dentiste au cours des 12 mois précédents mais aucun autre professionnel de la santé.

« Il est logique, d'un point de vue pratique, que les tests de la Covid-19 soient inclus dans les procédures de dépistage effectuées par les dentistes », a déclaré le Dr Klemmedson.

L'ADA et les sociétés dentaires des États plaident activement auprès des autorités de réglementation fédérales et des États pour qu'elles fassent :

  • Reconnaître publiquement que le dépistage de Covid-19 fasse partie du champ d'activité actuel des dentistes, et
  • Rendre les tests Covid-19 disponibles pour une utilisation dans les cabinets dentaires.

« Avec la réouverture des cabinets dentaires dans tout le pays, les dentistes observent déjà les signes et symptômes de Covid-19 chez leurs patients, et les orientent vers un suivi médical approprié lorsque cela est indiqué », a déclaré le Dr Klemmedson. « Malheureusement, ce dépistage ne permettra pas à lui seul d'identifier toutes les personnes infectées. L'identification des patients infectés est essentielle pour pouvoir protéger à la fois les patients et les membres de l'équipe dentaire contre l'exposition au virus ».

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

© 2021 - All rights reserved - Dental Tribune International