Pour éviter les pneumonies, rendez-vous régulièrement chez le dentiste!

Search Dental Tribune

Pour éviter les pneumonies, rendez-vous régulièrement chez le dentiste!

E-Newsletter

The latest news in dentistry free of charge.

  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.
La pneumonie peut être causée par des virus ou bactéries présnts dans la bouche. Une bnne hygiène dentaire permet de limiter les risques (Photo: Dragon Images/Shutterstock)
Dental Tribune France

By Dental Tribune France

jeu. 10 novembre 2016

save

NEW ORLEANS, États-Unis: Selon de nouvelles recherches, les visites de routine chez le dentiste associée à une bonne hygiène dentaire favoriseraient la réduction de bactéries à l’origine de la pneumonie. En effet, la bactérie appelée « pneumocoque », qui provoque les infections respiratoires, peut se trouver dans la bouche. Une nouvelle étude aux États-Unis, qui comprenait plus de 26 000 participants, a montré que les personnes qui ne consultent pas le chirurgien-dentiste sont plus sujettes à contracter une pneumonie que celles suivies une fois par an.

De plus en plus d’études mettent en lumière l’importance d’une bonne hygiène bucco-dentaire pour rester en bonne santé. Des conclusions confirmées par une nouvelle étude, présentée lors du congrès annuel des sociétés nationales d’infectiologie mettent en avant le fait de se laver les dents régulièrement nous permettrait de limiter le risque d’attraper une pneumonie.

Pour parvenir à ces conclusions, les chercheurs de la Virginia Commonwealth University ont analysé les données médicales issues de l'enquête sur les dépenses médicales de 2013 de 26.246 patients. Sur la totalité de ces individus, un peu plus de 441 (1.68 pour cent) patients avaient contracté une pneumonie d’origine bactérienne au cours de leur vie.

Selon les chercheurs, ne pas se rendre chez le dentiste une fois par an et avoir une mauvaise hygiène bucco-dentaire augmenterait de 86 % le risque de contracter une pneumonie. « Des bactéries peuvent parfois être inhalées, parvenir au niveau des poumons et donc engendrer des infections respiratoires », explique le Dr Michelle Doll, principale auteure de cette étude.

Elle a également ajouté : « Il ne faut pas oublier que tout est interconnecté dans l'organisme : la santé bucco-dentaire est étroitement liée à la santé respiratoire et à la santé cardiovasculaire. Nous ne pouvons jamais éliminer complètement les bactéries de la bouche, mais une bonne hygiène bucco-dentaire peut limiter les quantités de bactéries présentes. »

Les résultats de l’étude ont été présentés lors de l’ IDWeek 2016, rencontre annuelle de l’association Infectious Diseases Society of America, de la Society for Healthcare Epidemiology of America, de l’ HIV Medicine Association et de la Pediatric Infectious Diseases Society. Ce congrès a eu lieu du 26 au 30 octobre à la Nouvelle Orléans.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

advertisement
advertisement