ADF : Rencontres, formations et récompenses

Search Dental Tribune

ADF : Rencontres, formations et récompenses

E-Newsletter

The latest news in dentistry free of charge.

  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.
Nombreux participants attendaient dès le hall du Palais lors du Congrès de l'ADF 2022 (Photo : DTF)
Dental Tribune France

Dental Tribune France

lun. 12 décembre 2022

save

PARIS, France : Le congrès de l’Association dentaire française est un moment de rencontres, de formations, de découvertes et d’échanges. Les exposants revêtent leurs plus beaux atours, dévoilent leurs dernières innovations et organisent des évènements de formations, d’informations et aussi bien sûr des soirées festives. C’est aussi durant ces journées de congrès que des sociétés et organismes encouragent les jeunes générations et les récompensent en leur décernant des prix.

Prix de thèse UFSBD

Pour sa 9e édition, l’Union française pour la santé bucco-dentaire avec le soutien d’Henry Schein, de Julie Solutions et de French Tooth, a décerné trois prix de thèse NexTDentiste lors d’une soirée le 23 novembre.

Pour concourir au prix, les praticiens avaient pour obligation d’avoir soutenu leur thèse entre 2020 et 2021. Le sujet devait porter sur la prévention-prophylaxie, l’environnement professionnel, la communication patient ou la dentisterie numérique. Huit jeunes praticiens étaient nominés (Drs Philbert Arraitz, Pauline Carrel, Samuel Dos Santos, Léa Echasseriau, Salomé Hassine, Élisa Morcrette, Paul-Alexandre Moyaux, Valentin Quemard).

De gauche à droite : Dr Benoit Perrier, président de l’UFSBD, Dr Elsa Morrier, directrice scientifique de French Tooth, M. Pierre Detours, directeur général France de Henry Schein, les récipiendaires (Drs Elisa Morcrette, Pauline Carrel et Paul-Alexandre Moayaux) et M. Didier Robert, directeur général de Julie Solutions. © UFSBD.

De gauche à droite : Dr Benoit Perrier, président de l’UFSBD, Dr Elsa Morrier, directrice scientifique de French Tooth, M. Pierre Detours, directeur général France de Henry Schein, les récipiendaires (Drs Elisa Morcrette, Pauline Carrel et Paul-Alexandre Moayaux) et M. Didier Robert, directeur général de Julie Solutions. (Photo : UFSBD).

Le premier prix de thèse UFSBD a été décerné au Dr Pauline Carrel pour sa thèse : « Impacts de la taxe sur les boissons sucrées au sein des politiques de santé contre les maladies non transmissibles imputables à leur consommation et rôle du chirurgien-dentiste dans cette lutte ».

Le second prix a été remis au Dr Elisa Morcrette pour sa thèse : « Intérêt diagnostique de l’alpha-synucléine salivaire dans la maladie de Parkinson ».

Le Dr Paul-Alexandre Moayaux a obtenu le troisième prix pour sa thèse : « Prévention bucco-dentaire et plongée subaquatique – la place du chirurgien-dentiste »

Les candidatures pour le 10e prix sont déjà ouvertes à tous les étudiants et jeunes confrères ayant soutenus leur thèse de doctorat en chirurgie dentaire en 2022 et 2023.

Pour s’inscrire : https://bit.ly/3UD9IYp

Prix IFRO

Comme chaque année, l’IFRO (Institut français pour la recherche odontologique) a révélé lors de l’ADF les noms des quatre lauréats de son appel à projet de l’année qui se termine.

La Dr Anne-Margaux Collignon (Université Paris Descartes) a obtenu la première récompense pour son projet « Rôle du priming des cellules stromales de la pulpe dentaire (DPSC) dans la réponse inflammatoire au cours de la réparation osseuse de défauts critiques crânio-faciaux ».

Le Dr Catherine Petit (Université de Strasbourg) s’est vue remettre la deuxième récompense pour « Intérêt du composé IN44 dans le traitement des parodontites induites par Porphyromonas gingivalis ».

Le troisième prix a été attribué au Dr Rémy Gauthier (CNRS – INSA de Lyon) pour « Intérêt du composé IN44 dans le traitement des parodontites induites par Porphyromonas gingivalis ».

Le Dr Tony Prud’homme (UIC Odontologie, Nantes) a été récompensé pour « Évaluation d’un programme de renforcement de l’hygiène bucco-dentaire chez les patients porteurs de fente labio-palatine ».  Chaque projet sera soutenu à hauteur de 10 000 euros.

Si vous souhaitez participer au prochain concours, l’appel à projet 2023 est ouvert jusqu’au 28 février. Il aura pour objectif de soutenir des projets de recherche émergents sur le thème de la santé bucco-dentaire, notamment les projets évaluant l’aspect préventif, étiologique et fondamental de la maladie péri-implantaire et de l’érosion dentaire.

Prix de thèse ADF/Dentsply Sirona 2022

Les lauréats 2022 récompensés :
Raphaël Richert, Amélie Sarbacher, Jordan Quertainmont, Sarah Bendjama. (Photo Faust Favard)

Le 25e Prix de thèse ADF/Dentsply Sirona a distingué quatre jeunes docteurs en chirurgie dentaire sur « des thèmes qui poussent vraiment aux changements, à la transformation avec la réalité virtuelle, le digital, la 3D, et le lien entre la santé bucco-dentaire et la santé en général », a souligné Olivier Lafarge, directeur général de Dentsply Sirona France, en ouverture de la cérémonie de remise des Prix le 25 novembre 2022.

La pré-sélection a été effectuée par Jean Valcarcel, président du jury et doyen de la faculté d’odontologie de Montpellier, et Xavier Struillou, directeur scientifique du congrès de l’ADF 2022. Jean Valcarcel a relevé la difficulté de départager les candidats dès les premières sélections. Soixante-cinq candidatures de thèses ont été présentées cette année.

Réunis pendant le congrès de l’ADF, les candidats sélectionnés (cinq en recherche, six en scientifique et trois en culturel/intérêt général) ont présenté leurs travaux devant un jury pluridisciplinaire, composé d’experts représentant les disciplines abordées dans les thèses retenues. Ce jury réunissait Martine Bonnaure-Mallet (recherche), Sébastien Felenc (prothèse-numérique), Didier Griffiths (ergonomie environnement professionnel), Cédric Mauprivez (parodontologie-chirurgie), Maryline Minoux (odontologie conservatrice-endodontie), Michele Muller Bolla (odontologie pédiatrique), Patrick Simonet (prothèse implantologie).

Quatre thèses ont été retenues comme étant celles qui présentaient le plus d’intérêts et de perspectives.

Catégorie :  Recherche

Le premier prix recherche a été attribué à Raphaël Richert (UFR d’odontologie de Lyon) pour son travail « sur l’analyse biomécanique de la prémolaire délabrée, intérêt des éléments finis sous la direction du Dr Maxime Ducret. Ce travail exceptionnel mené en partenariat avec les laboratoires de l’institut national des sciences appliquées (INSA) de Lyon, a permis le développement d’outils semi automatiques de modélisation éléments finis, pour mieux comprendre les risques de fracture dentaire des prémolaires reconstituées avec des tenons, et avec l’objectif in vivo d’une application à la décision clinique », a précisé Jean Valcarcel.

Raphaël Richert aura la chance de présenter son travail lors du meeting annuel de l’American Association for Dental, Oral and Craniofacial Research (AADOCR), à Portland, aux États-Unis, du 15 au 28 mars 2023.

Le second prix a été remis à Amélie Sarbacher (UFR d’odontologie de Strasbourg) pour son travail de recherche mené sous la direction du Dr Jean-Luc Davideau « sur l’évaluation de différents scores de risque dans la prévention des maladies péri-implantaires : analyse d’une étude clinique de cohorte sur le long terme. Ce travail de très haut niveau pointe le suivi d’une grande cohorte en implantologie sur six ans pour confirmer la validité de score de réussites et d’échecs permettant d’optimiser la réussite à long terme d’une réhabilitation implantaire », a indiqué le doyen.

Catégorie : Sujets scientifiques, cas ou situations cliniques et/ou médicaux d’intérêt

Sarah Bendjama (UFR d’odontologie de Strasbourg) a été distinguée pour « son travail de mise en adéquation de signes cliniques en matière d’hypo-oligodonties et la signature génétique, ouvrant la voie à une odontologie génétique prédictive qui permettra demain de préciser la signature génétique au regard de status dentaire et à l’aube de l’intelligence artificielle de faire le lien entre diverses maladies rares et leurs expressions orales même ponctuelles ou minimales », a souligné Jean Valcarcel. Son travail a été mené sous la direction du Dr Agnès Bloch-Zupan.

Catégorie : Sujets de sciences humaines, culturels ou en rapport avec l’environnement ou le contexte professionnel

Le jury a décerné le prix à Jordan Quertainmont (UFR d’odontologie de Lille) saluant son travail mené sous la direction du Dr Thomas Marquillier « sur l’outil Educadenfant, programme d’éducation thérapeutique à destination de l’enfant atteint ce caries précoces et de son entourage avec un bilan au sein du service du CHU de Lille. Ce sujet démontre l’avantage d’un outil d’éducation thérapeutique sur la prévention carieuse avec des progressions à tous les niveaux et la possibilité d’étendre cette expérience en milieu libéral et en collaboration transdisciplinaire avec d’autres acteurs de l’oralité comme les orthophonistes », a précisé le président du jury.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

advertisement
advertisement