Dental Tribune France
Les résultats des enquêtes ont établi un lien entre la pandémie et l'augmentation de l'incidence du bruxisme et d'autres problèmes dentaires liés au stress. (Photo : Aisylu Ahmadieva/Shutterstock)

La pandémie entraîne une augmentation des problèmes de santé bucco-dentaire liés au stress

By By Jeremy Booth, Dental Tribune International
May 23, 2021

CHICAGO, ÉTATS-UNIS : Une enquête menée par l'American Dental Association (ADA) a révélé qu'un plus grand nombre de patients ont développé un bruxisme dû au stress pendant la pandémie de SARS-CoV-2 et a constaté une augmentation générale des problèmes de santé bucco-dentaire liés au stress. Selon le responsable scientifique de l'association, cette tendance signifie que les contrôles dentaires de routine n'ont jamais été aussi importants.

Dans une note adressée à ses membres, l'ADA indique que 71 % des personnes interrogées ont signalé une augmentation de l'incidence du bruxisme ainsi que d'autres problèmes dentaires liés au stress. Un nombre plus important de dents ébréchées et fêlées a été signalée par 63 % des personnes interrogées, et 62 % ont signalé une augmentation des symptômes de troubles de l'articulation temporo-mandibulaire.

« Notre sondage a servi de baromètre pour mesurer le stress pandémique affectant les patients et les communautés vu à travers les yeux des dentistes », a commenté le Dr Marko Vujicic, économiste en chef et vice-président de l'ADA Health Policy Institute, dans un communiqué de presse. « L'augmentation dans le temps suggère que les conditions liées au stress sont devenues nettement plus prévalentes depuis l'apparition du COVID-19 », a-t-il ajouté.

Le Dr Marcelo Araujo, responsable scientifique de l'ADA, a déclaré que les dentistes constatent une augmentation des problèmes dentaires liés au stress à mesure que la pandémie se poursuit. « Il est plus important que jamais que les gens préservent leur santé dentaire, notamment en consultant régulièrement leur dentiste pour traiter tout problème susceptible d'avoir un impact à long terme », a-t-il commenté.

Les dentistes américains augmentent leurs honoraires en réponse aux difficultés financières

Les participants à l'enquête de l'ADA ont également été interrogés sur le sentiment des patients et d'autres facteurs relatifs à l'impact de la pandémie de SARS-CoV-2 sur la pratique dentaire. L'enquête de février a révélé que le volume moyen de patients était d'environ 81 % par rapport aux niveaux pré-pandémiques et que les effectifs des cliniques dentaires s'étaient presque entièrement rétablis - les répondants ont indiqué que 99 % de leurs équipes dentaires étaient de retour au travail.

Parmi les mesures prises pour maintenir la stabilité financière, l'augmentation des honoraires était la plus courante, et les propriétaires de cabinets réagissaient également aux difficultés financières en contractant des prêts, en réduisant les heures de travail et en changeant de fournisseurs. Les dentistes des grands groupes ont déclaré moins de mesures d'économie que ceux des cabinets individuels.

L’odontologie est pratiquée sous une forme ou une autre par plus d'un tiers des personnes interrogées, notamment pour le triage des cas d'urgence et pour les consultations post-opératoires et de suivi.

En mars 2020, l'association a commencé à sonder régulièrement les dentistes sur les effets de la pandémie. Elle a déclaré que l'échantillon de l'enquête de février 2021 était représentatif au niveau national et qu'environ 2 500 dentistes avaient répondu. L'ADA a résumé les résultats de l'enquête dans des webinaires disponibles sur sa chaîne YouTube.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

© 2021 - All rights reserved - Dental Tribune International