Dental Tribune France

Revalorisation des indemnités de stage des étudiants en chirurgie dentaire

By Dental Tribune France
July 21, 2020

En mai 2020, suite à la crise sanitaire liée au COVID-19, le gouvernement a lancé le « Ségur de la Santé », grande concertation nationale sur la santé en France. L’objectif est de tirer les leçons du coronavirus, et de bâtir les fondations d’un « nouveau système de santé plus moderne, plus résilient, plus innovant, plus souple et plus à l’écoute de ses professionnels, des usagers et des territoires » selon le ministère des solidarités et de la santé.

Cette concertation repose sur quatre piliers définis dès le mois de mai :

  • Transformer les métiers et revaloriser ceux qui soignent,
  • Définir une nouvelle politique d’investissement et de financement au service des soins,
  • Simplifier radicalement les organisations et le quotidien des équipes,
  • Fédérer les acteurs de la santé dans les territoires au service des usagers.

Dans les groupes de travail liés aux quatre piliers, l’Union nationale des étudiants en chirurgie-dentaire (UNECD), représentée via la Fédération des associations générales étudiantes (FAGE) a pu défendre ses propositions face à Nicole Notat, animatrice principale de ce Ségur, lors d’un groupe de travail étudiant au Ministère des Solidarités et de la Santé.

Les organisations représentatives des étudiants et les conférences des doyens ont pu parler d’une même voix. Trois revendications ont été mises en avant :

  • Augmentation des indemnités de stage des étudiants en chirurgie dentaire, pour un alignement avec les stagiaires de l’enseignement supérieur, c’est à dire 3,90 euros de l’heure.
  • Investissement massif dans la formation des chirurgiens-dentistes via une augmentation du nombre de fauteuils cliniques et du nombre d’encadrants dans les services hospitaliers, et dans les facultés.
  • Aboutissement de la Réforme du Troisième Cycle

La revendication de l’UNECD a été en partie entendue par le Gouvernement qui vient de proposer une revalorisation historique pour les étudiants hospitaliers, pour plus de 50 millions d’euros annuels :

DFASO 1 : De 129€ bruts mensuels à 260€ bruts mensuels

DFASO 2 : De 251€ bruts mensuels à 320€ bruts mensuels

TCCO 1 : De 289€ bruts mensuels à 390€ bruts mensuels

Pour l’UNECD, les montants sont loin des demandes initiales à 3.90 euros de l’heure pour toutes les années mais c’est une première étape importante avec le doublement du salaire des 4e années ! Quelques précisions sont encore à apporter concernant la date d’entrée en vigueur de ces augmentations (Septembre 2020 comme demandé ou Janvier 2021). D’autres annonces viendront concernant la place des étudiants hospitaliers dans le système de santé.

Si cette avancée a été saluée par l’UNECD, leur demande d’alignement de leurs rémunérations avec les autres stagiaires de l’enseignement supérieur (soit un taux horaire de 3.90€), ainsi qu’un investissement massif dans les services d’odontologie et dans les facultés de chirurgie dentaire sont toujours fortement sollicitées.

L’UNECD a souligné le rôle de l’Association Nationale des Étudiants en Médecine de France (ANEMF) qui a su porter la voix de l’ensemble des étudiants hospitaliers lors du Ségur. Tout ceci a été possible grâce aux excellentes relations entretenues avec les collègues médecins, signe s’il en fallait un, que l’on gagne toujours à travailler ensemble.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Latest Issues
E-paper

DT France No. 6+7, 2020

Open PDF Open E-paper All E-papers

© 2020 - All rights reserved - Dental Tribune International