La pureté des implants dentaires prérequis pour le succès clinique

Search Dental Tribune

La pureté des implants dentaires prérequis pour le succès clinique

Microscope électronique d'une surface nanostructurée d'implant à grossit à 5 000 fois (Implant dentaire développé par Paltop). (Photo : Dr Dirk Duddeck, Université de Cologne)
Dental Tribune International

By Dental Tribune International

mar. 10 mars 2015

save

COLOGNE, Allemagne : De nombreux procédés de traitement de surface sont continuellement développés et appliqués aux implants dentaires afin d’améliorer et d’accélérer leur ostéo-intégration. Cependant, des chercheurs de l’Université de Cologne ont constaté que certaines surfaces d’implants présentent encore des micro-rugosités et certaines impuretés qui pourraient nuire au succès clinique de l’implant.

Le succès de l'implant dentaire est basé sur son ostéo-integration qui est conditionné par le contact entre l'os et la surface de l'implant. La réaction biologique au contact de l’implant est déterminée par ses propriétés de surface et, participe au succès de l'ostéo-intégration après l’insertion de l’implant. Selon le traitement de surface appliqué, les propriétés de l’implant sont modifiées et certains résidus organiques ou inorganiques peuvent même subsister et perturber le processus implantatoire.

Des chercheurs de l'Université de Cologne ont très récemment analysé une centaine de différents implants au niveau de leur qualité de surface et de la mécanique de précision de fabrication. L'étude a été menée à la demande du Quality and Research Committee of the European Association of Dental Implantologists (BDIZ EDI) qui examine régulièrement les implants disponibles sur le marché européen. Une première étude basée sur l’analyse de 23 implants stériles et emballés venant de neuf pays avait été lancée en 2008. Une deuxième étude portant sur 57 implants avait suivi en 2012.

Malgré des améliorations substantielles apportées par les fabricants depuis le premier examen en 2008, les chercheurs ont mis en évidence, dans le second rapport, la présence d’impuretés organiques et inorganiques dans certains implants et des irrégularités topographiques provenant du procédé de fabrication.

L’analyse établie à l’aide d’un microscope électronique à balayage s’est basée sur des données qualitatives et quantitatives élémentaires. Les chercheurs ont découvert des particules inattendues sur certains des implants, tels que du chrome, du cuivre, du fer, du silicium, de l’étain ainsi que des matières plastiques, du polyéthylène à basse densité, provenant de l'emballage des implants.

Il y a une connaissance insuffisante quant à l'effet de particules métalliques ou de résidus organiques sur les implants stériles, mais ces impuretés peuvent être évitées, a expliqué le Dr Dirk Duddeck, auteur de l'étude et directeur de recherche sur les matériaux à la Policlinique interdisciplinaire pour la chirurgie buccale et l`implantologie de l'Université de Cologne. « Il est difficile d'imaginer que ces contaminants peuvent avoir une influence positive sur l'ostéo-intégration, surtout dans les cas de situation osseuse difficile », a déclaré Duddeck.

Cependant, la majorité des implants analysés ont présenté de bons résultats. "Un implant très propre dans cette étude a été fourni par Paltop. Le fabricant utilise un procédé de nettoyage multimodes, qui a été adapté de l'industrie des semi-conducteurs. Ce processus de nettoyage élimine les résidus indésirables provenant de la transformation, ce qui donne une surface sans contamination, » a déclaré Duddeck. Cette innovation de Paltop sera présentée à l’IDS à Cologne sur le stand integrated dental systems’ stand (Hall 4.2, stand N060).

L'étude, intitulée «Quantitative and qualitative element-analysis of implant-surfaces by SEM and EDX», est encore en cours jusqu'à fin mars 2015. Le rapport intermédiaire de l'étude a été publié récemment dans le numéro 1/2015 du Journal European Journal for Dental Implantologists et sera disponible à l’IDS à Cologne sur le stand de BDIZ EDI (Hall 11.2, stand O059).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

advertisement
advertisement
advertisement