Dental Tribune France

Dispositif dentaire miniature imitant l’interface dentine-pulpe

By Dental Tribune France
January 21, 2020

PORTLAND, Etats-unis : Pour la première fois, des chercheurs ont développé un système d'organe sur puce pour la recherche dentaire. Ce système est conçu pour aider les scientifiques à mieux comprendre le fonctionnement des cellules de la pulpe dentaire et pourrait être utilisé pour approfondir les connaissances sur la formation des dents et la réponse pulpaire à diverses blessures et traitements. De plus, le nouvel appareil pourrait aider les praticiens à identifier les matériaux d'obturation dentaire qui sont les plus efficaces et les plus durables en fonction des dents et du microbiome buccal du patient.

Le système dentaire miniature consiste en une fine tranche de molaire humaine placée entre des lames de caoutchouc transparentes qui sont gravées de minuscules canaux par lesquels les fluides s'écoulent. Le dispositif imite une vraie dent avec une cavité et permet aux fluides et aux bactéries de se déplacer entre l'ouverture de la cavité et l’intérieur de la dent. Les scientifiques ont observé au microscope l'interaction des cellules pulpaires avec les matériaux dentaires et les bactéries bucales.

« Les obturations de cavités d'aujourd'hui ne fonctionnent pas aussi bien qu'ils le devraient. Elles durent en moyenne cinq ou sept ans, puis elles se cassent », a déclaré le Dr Luiz E. Bertassoni, professeur agrégé de dentisterie restauratrice à l'école d’Odontologie de l'Oregon Health and Science University et auteur principal de l’étude. « Elles ne résistent pas parce que nous n'avons pas été en mesure de comprendre ce qui se passe à l'interface de la dent et de l'obturation. »

« Ce dispositif peut aider à résoudre ce problème en nous donnant une vue rapprochée en temps réel de ce qui se passe à cet endroit. Dans quelques années, les dentistes pourraient extraire une dent d'un patient, l’insérer dans cet appareil, observer comment un matériau d'obturation dentaire interagit avec la dent et choisir le matériau qui convient le mieux à ce patient », a poursuivi le Dr Bertassoni.

" Cela ouvre une nouvelle fenêtre sur la complexité des soins dentaires qui pourrait changer de manière assez importante la façon dont nous pratiquons l’odontologie ", a-t-il conclu.

L'étude, intitulée «  The tooth on-a-chip: A microphysiologic model system mimicking the biologic interface of the tooth with biomaterials » a été publiée en ligne le 19 décembre 2019 dans Lab on a Chip.

Comments are closed here.

Related Content

May 22, 2016 | France

« Vision et nutrition pertinente », rôle « à la loupe » de Lutéine et Zéaxanthine

PARIS, France : Il est nécessaire de penser à nous préserver. Voici un cas clinique dans l’exercice au fauteuil dentaire : un patient vient pour réaliser un soin bucco-dentaire ; …

details

December 18, 2013 | France

« Grâce à la technologie, mon travail a pu évoluer de façon incroyable »

Rencontre avec le Dr Carlo Fornaini, président élu de la World Federation for Laser Dentistry (WFLD). Chirurgien-dentiste à Fiorenzuola d’Arda, en Italie, Dr Fornaini est également professeur, conférencier, expert technique …

details

May 28, 2013 | France

“Innovations et nouvelles technologies” et “Implantologie”

Le 60ème congrès de la Société Française de Chirurgie Orale est organisé du 30 mai au 1er juin, dans les locaux de la Faculté de Chirurgie Dentaire de l´Université de …

details

© 2020 - All rights reserved - Dental Tribune International