Dental Tribune France

IDS 2019 : Être le Davos de la dentisterie n’est pas sans défi

De gauche à droite, Frank A. Schloße (responsable des ventes chez Telekom Healthcare), Mark Stephen Pace (président du conseil d'administration de l'Association des industries dentaires allemandes), Gundula Gause (journaliste de télévision) et Gerald Böse (PDG de Koelnmesse).
By Dental Tribune France
February 18, 2019

BONN, Allemagne : En vue de la 38e édition de l'International Dental Show (IDS) qui débutera le 12 mars à Cologne en Allemagne, une conférence de presse a eu lieu le 23 janvier à la Telekom Design Gallery de Bonn. Lors de cet événement, des conférenciers et des invités spéciaux ont présenté les évolutions du marché et les tendances de l’industrie qui façonneront la prochaine édition d’un des plus grands salons dentaires du monde.

La conférence de presse officielle de l’IDS a généralement lieu en décembre avant l'événement biennal. Celle de 2019 s’est tenue en janvier. Ce n’est pas la seule différence avec la tradition ; en effet, d'autres changements sont attendus. De l’ajout d’un hall d’exposition complet à un tout nouveau parking et un centre logistique doté de fonctions de traitement douanier, les organisateurs ont déclaré que le développement des infrastructures sur le site de Koelnmesse améliore l’expérience globale du salon, tant pour les exposants que pour les visiteurs. S'agissant du contenu exposé dans les halls, les derniers progrès en matière d’équipements numériques des cabinets dentaires attendent les futurs participants.

Les représentants de la presse du secteur ont été accueillis lors de l'événement par la personnalité de la télévision allemande Gundula Gause et par les représentants des organisateurs d'IDS Koelnmesse et de la Gesellschaft zur Förderung der Dental-Industrie. Le public se trouvait assis dans la galerie de pointe Telekom Design, véritable vitrine de l'innovation numérique et technologique, la scène était prête pour une introduction à l’IDS 2019.

Frank A. Schloße du géant allemand des télécommunications a ouvert la conférence par un résumé des tendances actuelles et futures du développement technologique dans le secteur de la santé. Placer le patient au centre des développements technologiques serait la clé pour tirer pleinement parti de la numérisation : les avantages de ces avancées technologiques doivent s'étendre à l'extérieur de la pratique médicale, a déclaré Franck A Schloße.

Pour le Dr Bernd Rebmann, analyste de marché du groupe Rebmann Research, spécialisé dans le suivi de celui des soins de santé, le marché des soins dentaires est actuellement un cas particulièrement intéressant dans le secteur mondial de la santé, car il a été perçu comme le fer de lance de la mise en œuvre de la numérisation dans la pratique médicale.

«[L’ IDS est le] Davos de l’industrie dentaire», a déclaré Gerald Böse, PDG du parc d’expositions Koelnmesse, comparant l’événement de Cologne à une petite ville alpine suisse sans prétention, jouissant d’une énorme puissance financière grâce à l’organisation annuelle du Forum économique mondial. Pour Gerald Böse, le niveau d'internationalisme au cœur de l’IDS, la qualité et la densité de sa couverture industrielle en font un leader incontesté des événements dentaires mondiaux. Mais ce statut augmente par le défi de représenter précisément sur le salon la numérisation dans la pratique dentaire.

Le Dr Peter Engel, président de l’association fédérale allemande des dentistes (Bundeszahnärztekammer), explique ce défi. « L'IDS sera, comme c'était déjà le cas en 2017, caractérisé par la numérisation, cette fois avec une importance encore plus forte », a-t-il expliqué. Le Dr Peter Engel a déclaré aux représentants de la presse que la numérisation continuait de progresser et a émis la réserve suivante : tout en étant adopté, les progrès de la numérisation en dentisterie doivent également faire l'objet d'une évaluation critique. Les questions doivent être posées : Quelles nouvelles technologies numériques ont réellement un impact positif pour les dentistes ? Quelles sont les incontournables et quelles sont les options, les plus à proposer ?

Selon le Dr Engel, il reste de la plus haute importance d’aborder le sujet de la numérisation en examinant attentivement son impact sur les principes éthiques de la pratique dentaire. « On peut facilement avoir l’impression que les nouvelles technologies sont, par défaut, capables de remplacer les technologies existantes », a-t-il déclaré. Mais en citant l'exemple de la relation essentielle médecin-patient, il a conclu, qu’il y  a peu de chance d'être remplacée de sitôt par les technologies numériques.

À l’occasion de l’IDS, les toutes dernières innovations sont dévoilées ainsi que les subtilités de la pratique dentaire.  Résumant le débat, Mark Stephen Pace, président du conseil d’administration de l’industrie dentaire allemande, a déclaré que « En tant que leader mondial des expositions de produits dentaires, l’ IDS a toujours une longueur d'avance sur les autres congrès. » Les visiteurs de l'exposition peuvent également s'attendre à ce que l'accent soit mis sur l'impression 3D, qui selon Mark Stephen Pace a qualifié de « second souffle qui pourrait redonner à la dentisterie sa compétitivité ».

En termes d’infrastructures, les organisateurs de l’événement ont décidé d’agrandir l’espace d’exposition dans le hall 5, conformément à la forte demande des visiteurs et des exposants. Outre une grande aire de restauration, le hall 5 va notamment accueillir certains des stands tenus par de grandes entreprises dans le domaine de la prophylaxie. En comptant les salles 2, 3, 4, 5, 10 et 11, le congrès IDS 2019 va couvrir environ 170 000 m².

Les visiteurs et les exposants peuvent dès à présent télécharger l'application IDS officielle et commencer à explorer les halls avant d'arriver à Cologne. L'application, disponible gratuitement sur l'App Store et Google Play, offre aux utilisateurs une vue interactive des zones d'exposition et un certain nombre d'outils conçus pour aider les visiteurs à profiter au maximum de leur journée. Avec l'application, les utilisateurs peuvent calculer des itinéraires rapides entre les stands et les halls et utiliser la fonction de messagerie pour contacter les exposants avant et pendant les heures de salon.

L’IDS 2019 devrait être plus grand et plus international que l'événement précédent datant de 2017, lorsque 155 000 visiteurs professionnels ont été reçus. Les organisateurs attendent environ 2 300 sociétés exposantes de plus de 60 pays et plus de 70% de tous les exposants issus de l'étranger, ce qui témoigne du caractère international du salon. La semaine du 12 au 16 mars présage d`être passionnante pour les participants et pour les exposants.

Comments are closed here.

© 2020 - All rights reserved - Dental Tribune International