Search Dental Tribune

EFP : Le nouveau président appelle au soutien de l'Ukraine

E-Newsletter

The latest news in dentistry free of charge.

  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.
La Fédération européenne de parodontologie a affirmé son engagement à soutenir l'Ukraine lors de sa récente assemblée générale. (Photo : Dobra Kobra/Shutterstock)

VIENNE, Autriche : Le 26 mars, la Fédération européenne de parodontologie (EFP) a organisé, pour la première fois depuis 2019, une réunion en présentiel. L’assemblée générale annuelle de l’EFP s’est tenue à Vienne, la capitale autrichienne, où deux évènements ont eu lieu : la nomination d’un nouveau président, le professeur Andreas Stavropoulos et le lancement d’une campagne de soutien financier à l’Ukraine.

La campagne « Help Ukraine » vise à aider le peuple ukrainien et les réfugiés qui ont fui le pays en appelant les 37 sociétés nationales de parodontologie affiliées à l'EFP à collecter au moins 30 000 euros de dons. La campagne a été organisée en collaboration avec la Fondation de l'OMS qui s'efforce de fournir des soins de santé urgents aux groupes de personnes les plus vulnérables.

« Pour l'EFP, organisation académique européenne dans le domaine de la santé et de la médecine, il s'agissait d'une réaction raisonnable pour soutenir les Européens qui sont dans le besoin », a déclaré le professeur Stavropoulos.

Prof. Andreas Stavropoulos, le nouveau président de l'EFP. (Photo: EFP)

« Notre campagne de dons est une action humanitaire », a-t-il ajouté.

Un nouveau président prend le relais

Professeur de parodontologie à l'université de Malmö, en Suède, le professeur Stavropoulos a succédé au professeur Lior Shapira à la présidence de l'EFP. Dans son premier message suite à sa prise de fonctions, le professeur Stavropoulos a appelé les membres de la société à travailler ensemble malgré leurs différences, en écrivant : « Ce que nous avons en commun est bien plus grand que ce qui nous sépare. »

« Nous ne devons pas laisser des différences mineures et des intérêts particuliers nous diviser - nous devons rester unis et continuer à travailler ensemble pour la reconnaissance européenne de la parodontologie en tant que spécialité dentaire, dans l'intérêt des patients », a-t-il poursuivi.

Le professeur Stavropoulos a également mis l'accent sur le prochain EuroPerio10, le qualifiant de « congrès mondial de parodontologie par excellence ». Ce congrès triennal se tiendra du 15 au 18 juin 2022 au Bella Center de Copenhague au Danemark, pays d'origine du président. Organisé pour la première fois à Paris en 1994, EuroPerio est l'un des plus importants et des plus grands événements de formations pour les professionnels dentaires spécialisés en parodontologie et en dentisterie implantaire. L'édition précédente, qui s'est tenue à Amsterdam, aux Pays-Bas, a attiré un nombre record de 10 232 participants, dont des parodontistes, des dentistes d'autres spécialités, des étudiants en médecine dentaire, des hygiénistes dentaires et d'autres professionnels du secteur dentaire, venus de 111 pays au total. Selon l'EFP, plus de 6 000 personnes se sont déjà inscrites à EuroPerio10.

Succès de la réunion en présentiel

Tous les participants à l'assemblée générale de l'EFP se sont réjouis à l'idée de se retrouver lors d'une réunion en présentiel étant donné le nombre de réunions en ligne de ces deux dernières années.

« Je suis très heureuse que cette année, nous ayons renoué avec une réunion en face à face et que nous ayons pu saluer tout le monde en personne », a déclaré le professeur Nicola West, secrétaire général de l'EFP.

Elle a enchainé : « Si les réunions en ligne ont leur place dans notre stratégie de durabilité, les réunions en face-à-face sont essentielles au fonctionnement de notre activité, car elles créent une énergie, une chaleur et une amitié qui ne peuvent être sous-estimées. »

« Lorsque je suis devenu président de l'EFP, mon souhait était que mon année soit un « retour à la normale » et, malgré les difficultés, j'ai insisté pour avoir une assemblée générale en présentiel, ce qui a été plus que réussi ! » a ajouté le professeur Shapira.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

-