Dental Tribune France

Les dents transparentes des poissons dragons intriguent les chercheurs

By Dental Tribune France
June 26, 2019

SAN DIEGO, États-Unis : Des chercheurs ont récemment étudié les dents transparentes du poisson dragon afin d’en analyser la structure, la composition et les propriétés mécaniques. L'étude a révélé que les dents des poissons dragons doivent leur transparence à une nanostructure inhabituellement cristalline d'hydroxyapatite et de collagène mélangés à des régions amorphes. Les résultats pourraient être à la source de bio-inspiration pour développer des céramiques dentaires transparentes.

Les chercheurs de l’Université de Californie à San Diego (UCSD) ont étudié une espèce de poisson-dragon appelée Aristostomias scintillans, capturée à des profondeurs allant à des profondeurs de plus de 1 000 m dans l’océan Pacifique au large de la côte californienne. Après avoir analysé les données, ils ont constaté que les crocs du poisson-dragon, à l’instar des dents humaines, sont composées d’émail et de dentine. Cependant, son émail est constitué de cristaux nanométriques incrustés dans la structure environnante de la couronne et la dentine est composée de fibres à échelle nanométriques de collagène.  Cette dernière est recouverte d’hydroxyapatite, un minéral que l’on retrouve dans les os et les dents humains. Ces caractéristiques dentaires empêchent toute lumière existant dans l'obscurité de se refléter sur la surface de la dent et permettent ainsi au prédateur de se cacher parfaitement.

« Ainsi, la bouche est invisible et la proie est attrapée plus facilement », a déclaré Marc A. Meyers, chercheur principal, professeur distingué en science des matériaux à l'UCSD. « Au départ, nous pensions que les dents étaient faites d'un autre matériau inconnu », a poursuivi Meyers. « Nous avons découvert qu'elles sont fabriquées à base des mêmes matériaux que nos dents humaines : l'hydroxyapatite et le collagène. Cependant, leur organisation est très différente de celle des autres poissons et mammifères. Ce fut une surprise pour nous : mêmes blocs de construction, différentes échelles et hiérarchies. La nature est incroyable dans son ingéniosité. »

Un petit nombre d'autres poissons, certains poissons de la famille des Baudroie et le poisson hachette (Gasteropelecus sternicla), possèdent également des dents transparentes. "Ceux-ci n'ont pas encore été étudiés, mais je pressens qu'ils ont une structure similaire", a noté le professeur Meyers.

L’étude intitulée « On the nature of the transparent teeth of the deep-sea dragonfish, Aristostomias scintillans » est parue en ligne le 5 juin 2019 dans le journal Matter, avant d’être imprimée dans le journal.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related Content

June 3, 2019 | France | Interviews

Tout repose sur la gestion des tissus mous

Le Dr Giovanni Zucchelli est professeur à l’Université de Bologne en Italie et président élu de l’Académie italienne d’ostéointégration. Il est spécialiste dans le traitement des cas complexes parodontaux et …

details

November 24, 2010 | France | Business

Les biomatériaux et les implants stimulent la demande mondiale

NEW YORK, NY, USA / LEIPZIG, Allemagne: La demande croissante pour les implants dentaires et les biomatériaux entraînement la machine dentaire mondiale et le marché des consommables. Selon un rapport …

details

September 15, 2010 | France

Comment un reptile de Nouvelle-Zélande peut-il nous parler de fausses dents ?

WILTSHIRE, Royaume-Uni : à l’aide d’un ordinateur 3D, en mouvement sur la base du crâne et des dents d’un reptile de Nouvelle-Zélande appelé Tuatara, une équipe de recherche de l’Université de …

details

© 2019 - All rights reserved - Dental Tribune International