Annonce d'une collaboration majeure pour aider à lutter contre la résistance aux antibiotiques dans le monde

Search Dental Tribune

Annonce d'une collaboration majeure pour aider à lutter contre la résistance aux antibiotiques dans le monde

E-Newsletter

The latest news in dentistry free of charge.

  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.
Les décès dus à des infections résistantes aux antibiotiques s'élèvent à près d'un million chaque année dans le monde. L'expansion annoncée de la recherche au CARe signifie plus de financement et de chercheurs pour diminuer ces chiffres. (Image : angellodeco/Shutterstock)
Dental Tribune International

Dental Tribune International

ven. 6 janvier 2023

save

GÖTEBORG, Suède : L’Université de Göteborg a annoncé de nouveaux investissements dans un programme de recherche déjà solide sur la résistance aux antibiotiques. Le Centre de recherche sur la résistance aux antibiotiques (CARe) de l’université mène déjà des recherches depuis 2016 et, à partir de janvier de cette année, il va s’agrandir pour employer près de 150 chercheurs dans 20 départements spécialisés.

Alors que la médecine s'efforce de suivre l'évolution constante des souches d'infections résistantes aux antibiotiques, l'expansion de CARe offrira davantage de ressources pour trouver des solutions permettant de sauver des vies. Les contributions accrues proviennent d'un nombre encore plus grand de partenaires, dont l'hôpital universitaire Sahlgrenska, l'université de technologie Chalmers et la région de Västra Götaland. Avec le soutien de l'université de Göteborg, le financement accru de CARe permettra aux chercheurs d'un large éventail de domaines autres que la médecine de collaborer.

Le professeur Joakim Larsson, chercheur principal du département des maladies infectieuses de l'université de Göteborg et directeur de CARe, a déclaré dans un communiqué de presse : « Les membres du CARe comprennent, par exemple, des médecins, des microbiologistes, des biologistes moléculaires, des chimistes, des technologues, des ingénieurs, des spécialistes de l'environnement, des mathématiciens, des économistes, des politologues, des architectes et des philosophes. De diverses manières, ils apportent tous leur expertise spécifique. L'extension de la collaboration au-delà des frontières disciplinaires transformera la capacité du centre à avoir un impact. »

Le professeur Ann-Marie Wennberg, directeur de l'hôpital universitaire Sahlgrenska et professeur à l'université de Göteborg, a expliqué l'importance de CARe : « Une collaboration étroite entre les soins de santé et le monde universitaire signifie que les résultats de la recherche peuvent produire plus rapidement des avantages tangibles pour les patients. C'est l'une des raisons pour lesquelles l'hôpital universitaire Sahlgrenska estime que cette collaboration est si importante. Avec nos partenaires, notre ambition est de nous attaquer à l'un des plus grands défis sanitaires mondiaux : la résistance aux antibiotiques. »

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

advertisement
advertisement