Dental Tribune France

Une méthode sans douleur pour lutter contre la carie dentaire

By Dental Tribune
August 25, 2011

Leeds, Royaume-Uni : Des chercheurs de l'Université de Leeds ont découvert une manière indolore de traiter la carie dentaire, qui répare les dégâts causés par les attaques acides et régénère la dent.

Ce traitement d’avant-garde promet de changer définitivement la façon de traiter l'obturation des dents.

La carie dentaire se forme lorsque l'acide produit par les bactéries de la plaque dissout le minéral des dents, permettant aux pores, trous microscopiques, de se former. Le processus de décomposition progresse et ces micropores augmentent en taille et en nombre. Finalement, la dent endommagée doit être traitée et parfois enlevée.

La seule pensée du fraisage empêche beaucoup de gens d'aller voir leur dentiste, qu’ils aient ou non réellement besoin de traitement. Cette tendance à éviter le check-up et ignorer les douleurs bénignes, signifie que les problèmes qui peuvent exister s’aggravent et les débuts de caries sont négligés.

Le cercle vicieux peut être brisé, pensent les chercheurs de l'Université de Leeds, qui ont développé une nouvelle façon révolutionnaire de traiter les premiers signes de la carie dentaire. Leur solution est que les dentistes peignent la surface de la dent avec un fluide à base de peptides. La technologie peptidique se base sur la connaissance de la façon dont la dent se forme et sur la façon de stimuler la régénération de la dent.

« Cela peut sembler trop beau pour être vrai, mais nous aidons simplement les dents endommagées par l’acide à se régénérer. Il s'agit d'un processus de réparation totalement naturel, non-chirurgical et entièrement sans douleur, » a déclaré le professeur Jennifer Kirkham, de l’Institut dentaire de l'Université de Leeds, qui a dirigé l'élaboration de la nouvelle technique.

Ce fluide « magique » a été conçu par des chercheurs de l’École de chimie de l'Université de Leed, dirigés par le Dr Amalia Aggeli. Il contient un peptide connu sous le nom P 11-4 qui - sous certaines conditions – se transforme en fibres. En pratique, cela signifie que lorsqu'il est appliqué à la dent, le fluide pénètre dans les micropores causés par l’attaque acide, et se transforme en gel. Ce gel devient alors « l‘échafaudage », le châssis qui attire le calcium et régénère de l'intérieur la partie minérale de la dent, offrant ainsi une réparation naturelle et sans douleur.

La technique a récemment été testée sur un petit groupe d'adultes dont le dentiste avait repéré les premiers signes de la carie dentaire. Les résultats de cet essai ont montré que le P 11-4 peut en effet inverser les dommages et régénérer le tissu dentaire.

« Les résultats de nos tests sont jusqu'à présent très prometteurs, » a déclaré le Professeur Paul Brunton, qui supervise l’évaluation des patients à l’Institut dentaire de l'Université de Leeds. « Si ces résultats peuvent être reproduits sur un groupe plus large de patients, je n'ai aucun doute que dans deux ou trois ans, cette technique sera disponible pour que les dentistes puissent l’utiliser quotidiennement. »

« La principale raison pour laquelle les gens ne vont pas régulièrement chez le dentiste, c'est la peur. Si nous pouvons offrir un traitement qui soit complètement non-invasif, qui n'implique pas de fraisage, alors nous pourrons changer l’idée perçue du traitement dentaire associé à la douleur. C’est vraiment plus que de l’obturation sans fraisage, il s'agit d'une approche novatrice qui permet aux patients de garder leurs dents naturelles! »

L'étude est financée par Credentis AG qui a breveté la technologie et se prépare à introduire P11-4 pour les dentistes du monde entier.

1 Comment

  • Andree says:

    I would like to know if I can have this product P11-4. Why the public can’t have this product. I like to be autonomous and more when we talk about my teeth and my wallet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

© 2020 - All rights reserved - Dental Tribune International