Dental Tribune France

Comment maximiser le potentiel de la zircone multicouche

By Kuraray Noritake Dental
July 15, 2020

Plus d’efficacité en laboratoire dentaire grâce à la zircone pré-teintée à haute translucidité. Grâce aux propriétés avancées de matériaux comme les disques multicouches de zircone de KATANA, vous pouvez créer des restaurations très naturelles avec une fine couche en stratification céramique, voire aucune du tout. Ceci correspond à un vrai gain de temps en laboratoire.

Pour valoriser le haut potentiel esthétique et les propriétés mécaniques équilibrées de ce type de zircone, il est essentiel de travailler les restaurations dans les conditions idéales, particulièrement au cours du frittage. Si ce n’est pas le cas, des effets visuels indésirables peuvent apparaître. Nous les avons décrits ci-dessous, ainsi que les mesures adaptées pour y remédier.

Les billes de frittage en alumine peuvent laisser des traces blanches à la surface de la restauration si elles ne sont pas remplacées régulièrement.

Taches blanches en surface

La présence de taches blanches à la surface de la restauration indique généralement que vos billes de frittage ont été contaminées ou que des instruments inappropriés ont été utilisés pour retoucher la surface et retirer les tiges de coulée. Il est possible d’éviter cela en remplaçant les billes de frittage dès qu’elles présentent des signes de décoloration et en utilisant de fins instruments diamantés pour toutes les manipulations réalisées avant le frittage.

Reliquat d’un bloc de zircone blanche après fraisage.

Aspect bleu-gris et basse saturation

Des résidus minéraux liquides coulant dans le four peuvent donner un aspect bleu-gris à vos restaurations avec une faible saturation. Vous pouvez enlever ces résidus en lançant un programme de décontamination depuis le menu du four après y avoir placé des morceaux de blocs de zircone blanche hautement translucide. Pour éviter que de nouvelles restaurations ne grisent, il est recommandé de procéder à un programme de décontamination au moins une fois par mois.

L’éclatement de couche de silice protectrice d’un élément chauffant en MoSi2 cause une oxydation problématique et la contamination des pièces à l’intérieur du four de frittage.

Décoloration verte ou jaunâtre

Si une restauration prend une couleur verte ou jaunâtre, il est probable que votre four soit équipé d’éléments chauffants en disilicate de molybdène (MoSi2) qui ont peut-être besoin d’être régénérés ou remplacés. La cuisson de régénération peut résoudre temporairement le problème. Elle correspond à une augmentation rapide de la température, puis à une longue phase de cuisson à une température d’environ 1450 °C. L’utilisation d’un four à éléments chauffants en carbure de silicium reste toutefois la meilleure stratégie, car leur résistance à l’usure est très élevée et ne provoque pas de décoloration.

Variations de translucidité, saturation et pigmentation

Les variations de translucidité, de saturation ou de pigmentation de la surface de la restauration apparaissent souvent quand la température de frittage ne correspond pas à la courbe de températures recommandées. Il n’y a alors qu’une chose à faire : calibrer la température, en utilisant les solutions TempTAB ou les anneaux de contrôle de la température. Placez-les simplement dans le four sur un plateau de frittage et lancez un cycle de calibrage. Après le frittage, il suffit de mesurer la longueur de l’instrument ou le diamètre de l’anneau, qui correspond ensuite à une température grâce à un tableau de conversion. Si la température ainsi mesurée dévie de la température affichée sur le four, il faut régler la température affichée.

Recommandations d’ordre général

Mieux vaut prévenir que guérir. Pour cela, il est essentiel :

  • de suivre les procédures de frittage établies par le fabricant ;
  • de dépoussiérer le four et les éléments chauffants à l’aide d’une brosse souple avant chaque utilisation ;
  • de remplacer les billes de frittage en alumine au moins une fois par mois ;
  • de n’utiliser que de fins instruments diamantés pour réaliser les manipulations nécessaires avant de lancer le frittage ;
  • d’utiliser un four à éléments chauffants en carbure de silicium, ou de procéder à des cycles de régénération pour les éléments en disilicate de molybdène MoSi2 ;
  • de lancer un programme de décontamination une fois par mois minimum à l’aide d’une poudre de décontamination ou de résidus de zircone blanche ;
  • et de procéder à un calibrage mensuel de la température.

En appliquant ces quelques mesures simples, vous pourrez maximiser le potentiel de la série de zircone multicouche KATANA fabriquée par Kuraray Noritake.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Latest Issues
E-paper

DT France No. 6+7, 2020

Open PDF Open E-paper All E-papers

© 2020 - All rights reserved - Dental Tribune International