Dental Tribune France

La télédentisterie serait un substitut valable aux consultations présentielles initiales

By Brendan Day, Dental Tribune International
September 13, 2021

LONDRES, Royaume-Uni : La pandémie de COVID-19 a entraîné l'adoption généralisée d'outils de vidéoconférence dans de nombreux secteurs, et l’odontologie ne fait pas exception. Une nouvelle étude a révélé que, pour le tri et les consultations initiales, la télédentisterie a un taux d'acceptation relativement élevé parmi les dentistes et les patients et est largement perçue comme une alternative viable aux contrôles dentaires présentiels.

L'étude a été menée par une équipe interdisciplinaire de parodontistes et de psychologues du King's College London, qui a entrepris de mesurer l'attitude des professionnels dentaires et des patients à l'égard de la télédentisterie et la manière dont ces services pourraient être améliorés. Avant et après des consultations vidéo entre le 1er juillet et le 14 décembre 2020, les 228 personnes qui ont participé ont répondu à une série de questionnaires.

Dans l'ensemble, 75,7 % des patients interrogés étaient tout à fait d'accord pour dire qu'ils étaient à l'aise pour accéder à une consultation dentaire par vidéo plutôt que de se rendre à un contrôle dentaire en présentiel. Près de 80 % des patients ont déclaré qu'ils recommanderaient la consultation vidéo, alors que 77,4 % de tous les répondants ont déclaré qu'ils percevaient les consultations vidéo comme extrêmement ou assez utiles avant leur rendez-vous, ce chiffre est passé à 87,1 % après leur rendez-vous.

On a pu noter des différences marquées entre les perceptions des différents spécialistes dentaires concernant l'utilité de la télédentisterie - des perceptions qui ont changé une fois que le rendez-vous a eu lieu. Alors que 23,5 % des parodontistes pensaient qu'un rendez-vous vidéo ne serait pas utile avant qu'il ait lieu, 35,2 % l'ont jugé inutile après le rendez-vous. En revanche, 76,9 % des spécialistes de la restauration pensaient, avant le rendez-vous, qu'un contrôle virtuel ne serait pas utile. Après le rendez-vous, ce chiffre est tombé à 30,8%, et 38,5% ont admis qu'il s'était effectivement avéré utile.

« Comme les gens ont tendance à travailler à domicile et à moins se déplacer dans les villes, les rendez-vous en ligne sont une solution à un emploi du temps chargé, et pourraient aider à maintenir des distances sociales dans les hôpitaux », a déclaré le professeur Luigi Nibali, directeur du programme de parodontologie de troisième cycle à King's et auteur principal de l'étude, dans un communiqué de presse.

« Les patients sont également en mesure d'accéder plus tôt aux soins de santé, de recevoir des soins spécialisés, de minimiser le temps d'arrêt de travail et de réduire les déplacements sur de longues distances pour recevoir des consultations », a-t-il ajouté.

Le Dr Payvand Menhadji, co-auteur de l'étude, a souligné que les professionnels du secteur dentaire pouvaient également bénéficier de rendez-vous vidéo.

Le Dr Menhadji a ajouté : « Il s'est avéré que la télédentisterie est plus rentable que les consultations cliniques en personne et en temps réel en odontologie. En rassurant les patients, en leur donnant des instructions d'hygiène bucco-dentaire et en organisant une consultation vidéo de suivi pour faire le point sur le problème, il est possible de réduire le nombre de rendez-vous nécessitant un contact en personne. »

L'étude, intitulée « Patients' and dentists' perceptions of tele-dentistry at the time of COVID-19. A questionnaire-based study », a été publiée en ligne le 13 août 2021 dans le Journal of Dentistry, avant d'être incluse dans un numéro.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

© 2021 - All rights reserved - Dental Tribune International