Dental Tribune France

L’institut Fraunhofer développe des technologies d’impression 3D pour des applications médicales

By Jeremy Booth, Dental Tribune International
August 02, 2021

DRESDEN, Allemagne : Un projet de l’institut Fraunhofer IWS étudie les possibilités d’associer les nouvelles technologies d'impression 3D à des applications concrètes de transformation de la fabrication additive dans le secteur médical. Des scientifiques d'Allemagne et de Pologne se sont associés pour l’occasion et collaborent à une série de projets pilotes dans certains domaines médicaux, dont l'odontologie.

L'organisation de recherche orientée vers les applications a annoncé en juin qu'un centre de haute performance germano-polonais Fraunhofer-Gesellschaft était engagé dans le projet Additive Technologies for Medicine and Health (ATeM). Les premières démonstrations des différents projets sont attendues pour le troisième trimestre de cette année.

Les scientifiques du Fraunhofer IWS affirment que la fabrication additive pourrait réduire les délais de production des distracteurs orthodontiques et permettre un ajustement personnalisé pour le patient. (Photo : Christoph Wilsnack/Fraunhofer IWS)

Dans le domaine dentaire, les scientifiques de l’institut Fraunhofer étudient de nouvelles possibilités d'application pour l'impression 3D de prothèses dentaires.

« L'utilisation de matériaux innovants et l'intégration de fonctionnalités supplémentaires dans les prothèses dentaires offrent un grand potentiel pour accroître le confort de port du patient », a déclaré dans un communiqué de presse le professeur Frank Brückner, responsable du domaine technologique de la fabrication et de l'impression additives au Fraunhofer Institute for Material and Beam Technology IWS, basé à Dresde.

Selon les scientifiques en charge du projet, certains des matériaux et des applications qui sont à l'étude dans le domaine dentaire et les progrès de la fabrication additive pourraient permettre de traiter plus rapidement et d'imprimer des implants dentaires nettement plus complexes immédiatement après la numérisation de la cavité buccale à l'aide d'un scanner intra-oral. « Les processus additifs pourraient également être utilisés, par exemple, pour combiner des matériaux métalliques et plastiques afin d'améliorer l'esthétique » peut-on lire dans le communiqué de presse.

Le projet Additive Technologies for Medicine and Health vise à numériser la production de prothèses dentaires afin de la rendre plus rapide, moins chère et plus efficace. (Image : Christoph Wilsnack/Fraunhofer IWS)

Ces recherches pourraient également être bénéfiques pour l'orthodontie. La fabrication additive pourrait permettre de réduire la durée des traitements et d'individualiser la fabrication des brackets pour les patients.La production de prothèses dentaires pourrait également être rendue plus rapide et plus efficace, tant en termes de coûts de traitement que de ressources, en utilisant les technologies de fabrication additive.

Selon le communiqué publié par l’institut Fraunhofer IWS « Les technologies additives offrent des opportunités intéressantes, notamment pour les fabricants du secteur des technologies médicales ». L'impression 3D permet d'adapter des solutions individuelles au patient et les technologies additives pourraient aider à intégrer des propriétés et des fonctionnalités nouvelles et améliorées dans les composants. « En général, cela est non seulement plus rentable que les processus conventionnels, mais cela permet également de fournir de nouvelles thérapies et approches de traitement », stipule le communiqué de presse.

« L'utilisation de matériaux innovants et l'intégration de fonctionnalités supplémentaires dans les prothèses dentaires présentent un grand potentiel ».

- Prof. Frank Brückner, Fraunhofer IWS

Les dentistes montrent un grand intérêt pour les scanners intra-oraux et l'impression 3D pour les applications dentaires, et ces deux domaines devraient connaître une croissance à deux chiffres au cours des cinq prochaines années. Le Dr Kamran Zamanian, spécialiste des études de marché dans le domaine des applications dentaires spécialisées et partenaire fondateur d'iData Research, a déclaré en juin que les technologies sont de plus en plus attrayantes pour les dentistes, non seulement en raison des flux de travail transparents qu'elles offrent dans le cabinet, mais aussi en raison de leur capacité à mieux contrôler le risque d'infection. Dans un éditorial publié par Dental Tribune International, le Dr Zamanian a déclaré que la pandémie de COVID-19 avait déjà influencé le marché des technologies d'impression 3D dentaire. « [Les ventes] d'imprimantes 3D augmentent rapidement maintenant que la pandémie est en passe d'être stabilisée. En outre, les technologies numériques, telles que les imprimantes 3D et les scanners intra-oraux, offrent un meilleur contrôle du risque de contamination, ce qui a déjà commencé à stimuler les ventes et continuera à le faire dans un avenir proche », a-t-il écrit.

Le centre de haute performance ATeM a été fondé en 2021 et vise à intégrer la fabrication additive comme un outil établi dans le domaine de la technologie médicale.

Le projet est une collaboration entre plusieurs partenaires : l'Institut Fraunhofer pour la technologie des matériaux et des faisceaux IWS à Dresde, l'Institut Fraunhofer pour les machines-outils et la technologie de formage IWU à Chemnitz en Allemagne, la Faculté de génie mécanique et le Centre pour les technologies de fabrication avancées de l'Université des sciences et technologies de Wroclaw en Pologne.

 

 

1 Comment

  • Jean Pierre TRETOUT says:

    Hallo,
    Zahnarzt, der auf dem Gebiet des 3D-Drucks forscht, hat mich besonders der in der Dental Tribune veröffentlichte Artikel über Technologien interessiert, die Sie in diesem Bereich entwickeln werden.
    Wir freuen uns auf Ihre Kontaktaufnahme,
    Herzlich,
    Doktor Tretout Jean

    Bonjour,
    Dentiste, effectuant des recherches dans le domaine de l’impression 3D, j’ai été particulièrement intéressé par l’article paru dans Dental Tribune au sujet de technologies que vous allez développer dans ce domaine.
    Dans l’attente de votre contact,
    Cordialement,
    Docteur Tretout Jean

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

© 2021 - All rights reserved - Dental Tribune International