Dental Tribune France

ONCD et Direction générale de la Santé : Nouvelles directives relatives à la COVID-19

By Dental Tribune France
September 01, 2020

PARIS, France : Dans le contexte du déconfinement, l’Ordre national des chirurgiens-dentistes (ONCD) a édité une troisième version du « Guide soignant COVID-19 : de nouveaux assouplissements ». Les principaux domaines dont il est question sont la climatisation, les aérosols, le renouvellement de l’air, la tenue professionnelle et le nettoyage des sols. La Direction de la Santé a par ailleurs adressé un courrier à tous les professionnels sanitaires et médico-social pour informer de la fin du dispositif de distribution des équipements de protection individuelle (EPI).

Dans la nouvelle version du « Guide du soignant COVID-19, l’Ordre national des chirurgiens-dentistes a défini plusieurs axes qui font l’objet de réajustements, les groupes de patients sont passés de quatre à deux. L’Ordre recommande vivement à chaque praticien de prendre connaissance en détail de ce nouveau protocole de soins.

La climatisation est possible sous certaines conditions, lorsqu’elle est nécessaire pour assurer des conditions de travail acceptables, à la plus faible vitesse possible, sans diriger le flux d’air vers la zone de soins et en assurant un apport d’air neuf régulier. Attention, les recommandations changent en fonction des groupes de patients.

Concernant les aérosols, les recommandations distinguent trois conditions cliniques (pas d’aérosols, faible production d’aérosols, production importante d’aérosols) auxquelles correspondent des recommandations sur plusieurs points importants.

L’Ordre national des chirurgiens-dentistes recommande l’aération au moins 15 minutes dans trois grands cas de figure afin de veiller au renouvellement d’air. La tenue professionnelle doit être changée au minimum quotidiennement et dès qu’elle est souillée ou mouillée. Le document établi des recommandations selon le groupe de patients 1 ou 2. Une fois par jour en fin de journée, le sol soit être nettoyé. Le produit virucide EN 14 476 n’est plus obligatoire.

Le document dans sa globalité est téléchargeable sur le lien suivant : https://bit.ly/3j9I6IO.

Fin du dispositif de distribution de certains équipements de protection individuelle (EPI)

Depuis le début de la crise, pour approvisionner les établissements et services en masques et équipements de protection individuelle lors de la crise, les autorités ont mis en œuvre une chaîne logistique exceptionnelle.

La direction générale de la santé a annoncé la fin du dispositif de distribution par Santé publique France de certains équipements de protection individuelle (EPI) programmée en semaine 40 (du 28 septembre au 4 octobre).

Tous les professionnels de santé du secteur ambulatoire doivent donc s’organiser pour être en capacité de s’approvisionner de manière autonome à partir du 5 octobre. Dès aujourd’hui, il est donc fortement conseillé d’anticiper en commençant à passer des commandes auprès de vos fournisseurs habituels.

Par ailleurs, chaque professionnel de santé est invité à constituer un stock de sécurité de masques chirurgicaux et FFP2 et autres EPI nécessaires à la prise en charge de patients COVID (gants, blouses, charlottes, tabliers, lunettes) correspondant à 3 semaines de consommation en temps de crise épidémique.

La direction générale de la santé a également informé de la constitution d’un stock stratégique national de masques chirurgicaux et FFP2 de 10 semaines de consommation de crise, couvrant le délai d’approvisionnement à l’international avec une marge de sécurité. Concernant les EPI hors masques, un stock mensuel national a été constitué pour effectuer les prélèvements et tests biologiques spécifiques COVID et pour la prise en charge des patients COVID en ville.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Latest Issues
E-paper

DT France No. 10, 2020

Open PDF Open E-paper All E-papers

© 2020 - All rights reserved - Dental Tribune International