Programme implantaire en période de crise : un seul post pour complet du bas !

Search Dental Tribune

Programme implantaire en période de crise : un seul post pour complet du bas !

E-Newsletter

The latest news in dentistry free of charge.

  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.
© sellingpix - Fotolia.com
Dr. Alain Chanderot

By Dr. Alain Chanderot

ven. 4 février 2011

save

Les conclusions de cet article circonstancié, débouchent sur de prudentes constatations :dans certains cas, en récupérant une prothèse inférieure non satisfaisante au plan de la rétention et de la stabilité, avec les conséquences que l’on sait, il est possible d’obtenir des résultats avec des coûts « a minima ». Il suffirait de mettre un seul implant dans la région symphysaire, précisément sur la ligne médiane, zone la moins engagée dans la résorption, de le mettre en charge immédiatement avec une rotule sphérique ( type Bona etc..). En revanche , seuls les implants recouvert de vastes quantités d’oxyde de titane (type BränemarkMkIII à surface traitée) semblent souhaitables. En effet,selon les auteurs, si 25 posts sur 25 utilisant cette série survivent à trois ans, tous les autres implants mis en place n’ayant pas cette caractéristique ont chû dans une grande proportion.

 

The Journal of Prosthetic Dentistry,Vol 105/1, Jan 2011,58 et
Liddelow et coll.Int J Prosthodont online 29/12/ 2010

The immediately loaded single implant–retained mandibular overdenture: A 36-month prospective study
 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

advertisement
advertisement