Dental Tribune France

Une initiative visant à créer un environnement plus collaboratif entre les disciplines médicales

By Dental Tribune International
February 26, 2019

PARIS, France : En décembre 2018, des universitaires, des étudiants, des professionnels et des décideurs des domaines de la dentisterie, de la médecine et de la médecine vétérinaire se sont réunis pour discuter de la mise en œuvre d'une nouvelle approche de l'éducation dans leurs domaines respectifs, One Health. Les participants ont échangé leurs points de vue sur la valeur et la nécessité de travailler ensemble sur une compréhension commune et un concept qui favorise la collaboration interdisciplinaire à partir du premier cycle.

One Health est un concept qui vise à réunir des chirurgiens-dentistes, des médecins, des ostéopathes, des vétérinaires, des infirmières et d’autres disciplines liées à la santé scientifique et à l’environnement afin de contribuer à l’amélioration continue des domaines respectifs dans un format plus collaboratif.

Au récent événement organisé à Paris par le Conseil national de l’Ordre des médecins, 45 participants venus de France, de Belgique, du Luxembourg et des Pays-Bas étaient présents. Parmi les intervenants figuraient des représentants du Conseil des dentistes européens (CED) et de la Commission européenne, ainsi que des universitaires expérimentés dans la mise en œuvre du concept One Health dans leurs universités, ainsi que des délégués de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture et du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (European Centre for Disease Prevention and Control).

S'adressant à DTI, le Dr Marco Landi, président du CED, a déclaré que, bien que le concept One Health soit de plus en plus reconnu en Europe, son application dans le domaine de l'éducation reste peu satisfaisante. « Nous sommes conscients que, pour améliorer les pratiques de prévention, la recherche, la gestion des maladies et la lutte contre la résistance aux antimicrobiens, cette coopération est primordiale », a-t-il expliqué.

En ce qui concerne le scepticisme des professionnels de la dentisterie quant à l’idée d’un environnement de travail plus collaboratif, le Dr Landi a déclaré : « Nous reconnaissons que, dans la pratique, les systèmes d’éducation et de santé de nombreux pays européens ne sont toujours pas à la hauteur de notre vision et qu’il pourrait y avoir une certaine méfiance et un manque de compréhension de ce que nous essayons de réaliser, y compris chez les chirurgiens-dentistes. Nous espérons que des événements tels que « One Health » à Paris aideront à clarifier nos objectifs et les raisons qui les sous-tendent. »

Avec un plan aussi ambitieux, qui reçoit progressivement le soutien d’autres organisations, il reste encore beaucoup à faire avant de pouvoir être mis en œuvre. Selon le CED, le conseil soutient l’initiative car elle favorise le développement continu du personnel de santé et assure une réponse globale aux problèmes de santé de l’avenir.

« Chaque profession de la santé a un rôle spécifique à jouer pour faire face aux menaces publiques majeures telles que la résistance aux antimicrobiens, mais nous partageons tous la responsabilité de fournir des soins de haute qualité, la sécurité des patients étant au centre des préoccupations », a déclaré le Dr Landi.

Comments are closed here.

© 2020 - All rights reserved - Dental Tribune International