Dental Tribune France

Covid-19 : Gestion de la crise sanitaire par l’Ordre national des chirurgiens-dentistes

By Dental Tribune France
March 30, 2020

PARIS, France : Face à la crise sanitaire du Covid 19, les professionnels de la santé bucco-dentaire s’organisent sous la directive de l’Ordre national des chirurgiens-dentistes (ONCD). Tous les cabinets dentaires sont physiquement fermés, les chirurgiens-dentistes restent disponibles par tél, mails pour répondre à leurs patients et les aiguiller si besoin vers la permanence de soins mise en place dans chaque département.

L’Ordre national des chirurgiens-dentistes a mis en place une organisation d’urgence. Tous les cabinets dentaires (libéraux, mutualistes et centres dentaires) sont physiquement fermés mais les chirurgiens-dentistes doivent personnellement assurer la régulation téléphonique de leur propre patientèle afin que l’organisation d’urgence mise en place puisse être efficace. Selon le type de cas, le chirurgien-dentiste fait une prescription, conseille et rassure son patient ou bien le dirige vers un service de régulation qui le renverra vers une permanence de soins ou vers l’hôpital.

Ce système de permanence des soins est mis en place dans chaque département sous le contrôle et l’autorité du président du conseil départemental de l’ordre des chirurgiens-dentistes.

Dans le cas où le patient n’a pas de chirurgien-dentiste traitant (environ 1/3 des appels qui arrivent sur la plateforme de régulation) ou que celui-ci n’est pas joignable, un numéro 09 705 00 205 est disponible. Après avoir composé ce numéro, le patient devra alors taper les chiffres de son département. Le système lui indiquera alors le numéro de régulation qu’il doit faire pour obtenir de l’aide.

Ces mesures de fermetures de cabinets visent trois objectifs : que les chirurgiens-dentistes ne soient pas des vecteurs de transmissions, que les soignants, notamment les chirurgiens-dentistes, ne soient pas contaminés et que les patients ne surchargent pas le 15 pour des problèmes bucco-dentaires.

Dans l’émission Questions expresso de l’ADF du 24 mars, le Dr Serge Fournier, président de l’ordre national des chirurgiens-dentistes a déclaré : « Dans certains départements, certains confrères ont choisi de continuer leur activité, ceci, à mon sens, est un comportement suicidaire pour la collectivité et extrêmement grave pour eux-mêmes quel que soit les moyens de protections mis en place ». En conséquence, l'Ordre national des chirurgiens-dentistes a décidé de sanctionner les cabinets qui resteront ouverts.

Différents supports (arbre décisionnel, guide pratique) ont été élaborés par l'Ordre national des chirurgiens-dentistes afin de pouvoir assurer une traçabilité des patients qui s'adressent par tél à leur chirurgiens-dentistes et de seconder le praticien dans son diagnostic par tel.

Selon les départements, le nombre de permanence de soins varient entre 2 et 4 points de permanence en fonction du nombre d’habitants. Cette répartition a été décidée par rapport au nombre de kits de protection, notamment des masques obtenus par l’ordre national des chirurgiens-dentistes qui doivent être répartis sur l’ensemble du territoire.

Entre le début du recensement et le 29 mars 2020, en France, un total de 40 174 personnes atteintes de Covid-19 ont été recensées et 2 606 personnes sont décédées dans les hôpitaux d'une cause attribuée à ce même virus.

Pour plus d'informations sur l'organisation de l'Ordre national des chirurgiens-dentistes

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

© 2020 - All rights reserved - Dental Tribune International