Dental Tribune France

Interview : Le recours à internet ne doit en aucun cas remplacer la visite chez le dentiste

By Dental Tribune International
December 01, 2020

Tout le monde l'a fait - rechercher des symptômes sur internet. Des statistiques récentes montrent que les recherches de problèmes dentaires et buccaux sont très fréquentes en Europe. En moyenne, les Européens effectuent plus de 200 000 recherches par mois pour les seuls maux de dents. Cela peut être bénéfique dans certains cas, mais malheureusement, l'autodiagnostic sur internet peut parfois engendrer plus de mal que de bien. L'autodiagnostic peut alimenter l'anxiété et l'hypocondrie, et certains sites web fournissent des informations peu fiables. Dans une interview accordée à Dental Tribune International, le Dr Chun Tang, de Pall Mall Medical à Manchester au Royaume-Uni, promulgue quelques conseils aux professionnels dentaires sur la manière d'éduquer les patients à ce sujet.

Dr Tang, selon les statistiques publiées par Lenstore, les recherches liées à la santé dentaire et bucco-dentaire sont très courantes. Selon vous, quelles sont les raisons pour lesquelles tant de personnes consultent internet ?
La facilité d'accès n'est qu'une des nombreuses raisons pour lesquelles les recherches liées à la santé dentaire et bucco-dentaire sont courantes. Tout le monde n'a pas accès à un dentiste, et l’accès à internet a permis aux patients de trouver des informations à leur convenance, en particulier pendant une pandémie mondiale où des personnes se sentent mal à l'aise de se rendre dans un cabinet ou ne peuvent pas prendre de rendez-vous. En outre, la recherche d'informations sur les symptômes permet aux patients de prendre en charge leur propre santé. Ils peuvent se rassurer en trouvant des informations pertinentes rédigées par des professionnels de la santé sur divers sites web fiables.

Quels conseils donneriez-vous aux dentistes qui s'occupent de patients qui cherchent des informations sur leurs symptômes sur internet et qui se rendent trop souvent chez le dentiste par peur ou qui viennent trop tard en pensant pouvoir s'autogérer et n'ont pas réussi ?
Si les patients insistent pour rechercher leurs symptômes en ligne, faites-leur connaître les sites web qu'ils doivent éviter. Encouragez-les à n'utiliser que des sites web fiables qui fournissent des informations utiles, car ces sites leur indiquent généralement les signaux d'alarme et le moment où ils doivent contacter un professionnel de la santé.

Les dentistes peuvent également proposer aux patients différents moyens de les contacter afin d'éviter qu'ils ne viennent trop souvent. Offrir aux patients la possibilité de consulter par courrier électronique, par SMS ou même par appel vidéo peut être un excellent moyen de déterminer si des mesures supplémentaires sont nécessaires, ce qui est bénéfique à la fois pour le dentiste et le patient. Il est important de se rappeler que la prévention est la clé de la plupart des maladies : si un problème est détecté à temps, il peut être mieux géré. Réaffirmer aux patients qu'il n'y a rien de mal à vérifier leurs symptômes sur internet, mais cela doit être fait pour permettre de mieux comprendre un état et mais doit en aucun cas remplacer le dentiste.

Malgré les risques, les gens continueront probablement à chercher des informations sur leurs symptômes en ligne, simplement par facilité et esprit pratique. Comment les professionnels de la santé dentaire peuvent-ils aider à orienter leurs patients vers les bonnes ressources ? Quel devrait être le but ultime de la relation dentiste-patient ?
Comme des millions de personnes possèdent aujourd'hui un smartphone, la recherche de symptômes sur internet est devenue une seconde nature pour beaucoup d'entre elles. Tout d'abord, il est important que les professionnels de la santé dentaire guident leurs patients vers des sources d'information correctes et fiables afin de s'assurer qu'ils ne se nuisent pas à eux-mêmes. Deuxièmement, les patients doivent être informés des sites web reconnus et dignes de confiance ainsi que de ceux qu'ils doivent éviter comme étant biaisés. Ces derniers pourraient promouvoir leurs propres produits et présenter des informations incorrectes qui ne tiennent pas compte des intérêts des patients. Enfin, une communication ouverte est le facteur le plus important tant pour les patients que pour les dentistes et devrait être le but ultime. Les gens feront toujours des recherches sur leurs symptômes en ligne, mais le fait de donner aux patients les informations exactes sur la manière de le faire correctement peut éviter de nombreux problèmes inutiles.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

© 2021 - All rights reserved - Dental Tribune International