Dental Tribune France

Le SARS-CoV-2 pourrait atteindre les poumons via la circulation sanguine à partir des gencives

By Jeremy Booth, Dental Tribune International
May 07, 2021

LEIPZIG, Allemagne : Au fur et à mesure que la pandémie de COVID-19 progresse, on découvre de plus en plus de choses sur le virus et la maladie. Auparavant, on supposait que le SARS-CoV-2 infectait les poumons uniquement par les voies aériennes supérieures. Aujourd'hui, une autre hypothèse a été officiellement publiée, qui suggère que le virus pourrait voyager par voie vasculaire de la cavité buccale aux poumons.

Selon des scientifiques de l'hôpital du district de Salisbury et de l'université de Birmingham au Royaume-Uni, du Mouth-Body Research Institute de Los Angeles aux États-Unis et du Cap en Afrique du Sud, l'accumulation de plaque dentaire et l'inflammation parodontale pourraient augmenter la probabilité que le SARS-CoV-2 atteigne les poumons à partir de la bouche et provoque des cas d'infection plus graves.

Les observations initiales des scanners pulmonaires de patients souffrant de la maladie pulmonaire COVID-19 effectuées par le Dr Graham Lloyd-Jones, radiologue consultant et auteur principal de l'hypothèse, ont conduit à une collaboration entre les chercheurs médicaux et dentaires sur la voie d'entrée potentielle dans la circulation sanguine.

Le modèle de l'équipe suggère que la bouche constitue un réservoir où le virus se développe dans la salive et que toute brèche dans les défenses immunitaires de la bouche facilite la pénétration du virus dans la circulation sanguine. À partir des vaisseaux sanguins de la gencive, le virus est supposé passer par les veines du cou et de la poitrine jusqu'au cœur avant d'être pompé dans les artères pulmonaires et les petits vaisseaux de la base et de la périphérie du poumon.

Le co-auteur, le Dr Iain Chapple, professeur de parodontologie à l'Université de Birmingham, a commenté : « Ce modèle pourrait nous aider à comprendre pourquoi certaines personnes développent une maladie pulmonaire liée au Covid-19 et d'autres non. Il pourrait également changer la façon dont nous gérons le virus - en explorant des traitements bon marché, voire gratuits, ciblés sur la bouche et, au final, en sauvant des vies. »

« Des études sont nécessaires de toute urgence pour approfondir ce nouveau modèle, mais en attendant, une hygiène bucco-dentaire quotidienne et le contrôle de la plaque dentaire amélioreront non seulement la santé et le bien-être bucco-dentaires, mais pourraient également sauver des vies dans le contexte de la pandémie », a expliqué le Dr. Chapple.

Cette découverte pourrait faire d'une hygiène bucco-dentaire efficace un geste susceptible de sauver des vies. C'est pourquoi les chercheurs ont recommandé de prendre des mesures quotidiennes simples, mais efficaces, pour maintenir l'hygiène buccale et réduire les facteurs contribuant aux maladies parodontales, comme l'accumulation de la plaque dentaire. Ces mesures comprennent l'utilisation régulière de bains de bouche qui pourraient contribuer à réduire le risque de transmission du virus de la bouche aux poumons chez les personnes atteintes du COVID-19 et aider à prévenir une infection grave.

L'étude, intitulée « The COVID-19 pathway : A proposed oral-vascular-pulmonary route of SARS-CoV-2 infection and the importance of oral healthcare measures », a été publiée en ligne dans le Journal of Oral Medicine and Dental Research le 20 avril 2021.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

© 2021 - All rights reserved - Dental Tribune International