Les systèmes de santé mondiaux ne sont pas préparés à une nouvelle pandémie, selon une étude

Search Dental Tribune

Les systèmes de santé mondiaux ne sont pas préparés à une nouvelle pandémie, selon une étude

E-Newsletter

The latest news in dentistry free of charge.

  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.
Selon une enquête commandée par le Sommet mondial de l'innovation pour la santé, les systèmes de santé risquent de s'effondrer en cas de nouvelle urgence sanitaire mondiale, faute de préparation, de soutien financier et de professionnels formés. (Photo : Southworks/Shutterstock)
Dental Tribune International

By Dental Tribune International

lun. 17 octobre 2022

save

DOHA, Qatar: Une enquête commandée par le Sommet mondial de l’innovation pour la santé (WISH) a révélé que les systèmes de santé de certains pays développés et en développement, ne seraient pas préparés à faire face à une nouvelle pandémie, si celle-ci devait survenir dans les cinq prochaines années. Outre ce manque de préparation, les professionnels de la santé interrogés ont cité le manque de soutien financier et de personnel qualifié, comme des facteurs susceptibles d’exposer les systèmes de santé au risque d’effondrement en cas de nouvelle urgence sanitaire mondiale.

Le sondage a porté sur les lieux de travail et sur le métier des professionnels de santé des pays suivants :  Brésil, Inde, Nigeria, Arabie saoudite, Royaume-Uni et États-Unis. Il s’agissait de donner un aperçu de l'impact de la pandémie de SARS-CoV-2 sur la vie des professionnels de santé. Près de la moitié (49 %) des personnes interrogées ont déclaré que le manque de préparation était l'une des plus grandes menaces pour leur système de santé national. À la question concernant les facteurs susceptibles d'entraîner l'effondrement des systèmes de santé en cas de nouvelle pandémie, 60 % ont cité le manque de soutien financier, et 55 % le manque de professionnels qualifiés. L'incapacité à fournir un soutien suffisant aux patients a été identifiée par 44 % des personnes interrogées, comme une menace importante pour les systèmes de santé nationaux.

Dans un communiqué de presse, Sultana Afdhal, p-dg de WISH, a déclaré : « Nos résultats mettent en lumière certains des enjeux déterminants que la pandémie de Covid-19 nous a imposés au cours des deux dernières années, et que ceux qui nous soignent tentent encore aujourd'hui d'atténuer. En tant que défenseur d'un monde plus sain grâce à la collaboration mondiale, nous encourageons les gouvernements, les dirigeants de l'industrie et les décideurs politiques, à prendre en compte ces observations et à travailler à la construction de systèmes de santé de nouvelle génération mieux équipés, pour relever des défis similaires à l'avenir, afin d'améliorer la norme de soins et, surtout, d'alléger la charge perçue par notre personnel de santé. »

« Nos résultats mettent en lumière certains des enjeux déterminants que la pandémie de Covid-19 nous a imposés au cours des deux dernières années. » - Sultana Afdhal, p-dg de WISH

Dans ce même communiqué, elle a affirmé : « La pandémie actuelle a mis les systèmes de santé à rude épreuve pour créer des mesures de réponse urgentes, telles que l'augmentation des capacités, le renforcement du contrôle des infections, le passage à des modèles de soins à distance, et la possibilité d'une vaccination de masse, entre autres. Il est nécessaire de faire le point sur les défis et les moyens de répondre au niveau national, ainsi que de créer des opportunités pour accélérer le partage des stratégies au niveau international. »

Un rapport de WISH publié cette année a cherché à identifier les lacunes des systèmes de santé qui ont été mises en évidence lors de la pandémie de SARS-CoV-2, et a proposé des recommandations aux gouvernements et aux décideurs politiques, afin de consolider leurs systèmes de santé. Selon le rapport, les mesures à court terme que les gouvernements devraient prendre, comprennent le développement de plans de préparation multi-sectoriels avec des objectifs et des responsabilités clés. À moyen terme, les gouvernements devraient identifier les faiblesses qui ont été mises en évidence lors de la pandémie actuelle, adapter les modèles de soins, améliorer les systèmes d'information et renforcer les effectifs. À plus long terme, des changements structurels et réglementaires devraient être apportés afin d'améliorer la résilience du système de santé.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

advertisement
advertisement