Une étude identifie une approche, nouvelle et prometteuse, pour le traitement de l'hypersensibilité dentaire

Search Dental Tribune

Une étude identifie une approche, nouvelle et prometteuse, pour le traitement de l'hypersensibilité dentaire

E-Newsletter

The latest news in dentistry free of charge.

  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.
Photo: Shutterstock; Cupertino
College of Dentistry, NYU

By College of Dentistry, NYU

lun. 13 septembre 2010

save

NEW YORK, NY, États-Unis : des chercheurs du College of Dentistry de la New York University ont identifié une nouvelle approche prometteuse pour le traitement de l'hypersensibilité dentaire, tout en empêchant les bactéries de causer des dommages supplémentaires. La plupart des dentifrices, strips de protection et autres traitements pour l'hypersensibilité dentaire utilisent l'oxalate potassium pour fermer les tubuli. Toutefois, l'oxalate de potassium ne peut pas empêcher la réapparition de l'hypersensibilité dentaire, car il est très sensible aux effets des acides du tartre, de la plaque, des sodas et autres liquides.

Dans l'étude dentaire de la NYU, un revêtement à base de fluorure et d'ions de zinc, dans une matrice de phosphate de calcium, s'est avéré efficace pour renverser les dommages aux tubuli, causés par le Streptococcus mutans, une bactérie souvent associée à la carie dentaire. Le revêtement permet, non seulement aux tubuli exposés à se refermer, mais empêche aussi le Streptococcus mutans de causer d'autres dommages.

Les principaux co-chercheurs, le Dr. Z. Racquel LeGeros, Professeur et Directeur Adjoint au département des Biomatériaux et Biomimétique au Collège de Médecine Dentaire de l'Université de New York, et le Dr Gu Haijins, Dentiste-Chef à l'École Guanghua de stomatologie, de l'Université Sun-Yat-Sen, à Guangzhuo, Chine, ont comparé deux groupes d'échantillons de dentine, immergés pendant 24 heures dans une solution contenant le Streptococcus mutans. Un groupe a été traité avec la préparation phosphate de calcium/fluorure/zinc pendant huit minutes, tandis que le second groupe n'a reçu aucun traitement. Les bactéries se sont multipliées sur les échantillons non traités, mais leur croissance et leur développement est inhibé sur la dentine traitée. En outre, le groupe traité avait beaucoup moins de tubuli ouverts que celui non traité.

"Puisque le calcium, le phosphate et les ions fluor ont formé une solution qui a refermé les tubuli dentinaires ouverts, et les ions zinc inhibent la croissance bactérienne et la colonisation, nos résultats suggèrent que cette formulation peut représenter un traitement de l'hypersensibilité dentaire qui est moins sensible aux effets des acides que les traitements réalisés par l'oxalate de potassium ", a déclaré le Dr. LeGeros, qui prévoit des tests supplémentaires pour confirmer les résultats.

L'hypersensibilité dentaire se produit lorsque la dentine, qui se trouve juste en-dessous de la surface de la dent, devient dénudée, ce qui génère l'ouverture des tubuli, ces microstructures qui transmettent les stimuli nerveux de la dent. Lorsque les tubuli, ouverts, entrent en contact avec des substances froides, chaudes, sucrées ou acides, les stimuli douloureux sont transmis au nerf de la dent. En règle générale, l'hypersensibilité est causée par les bactéries buccales, qui sont attachées à la surface de la dent et laissent un résidu acide du tartre et la plaque.
 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

advertisement
advertisement