Search Dental Tribune

UFSBD : Parcours bucco-dentaire de la mère à l’enfant

E-Newsletter

The latest news in dentistry free of charge.

  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.
L’UFSBD présente une feuille de route pour construire le parcours bucco-dentaire de la mère à l’enfant.(Photo : Shutterstock/
Dental Tribune France

By Dental Tribune France

mar. 26 avril 2022

save

PARIS, France : Les « 1 000 premiers jours » de la vie de l’enfant se révèle cruciale pour son développement et sa vie future. En octobre 2021, l’Union française pour la santé bucco-dentaire (UFSBD) organisait, en partenariat avec Santé Publique France, le XXIIe colloque de santé publique qui traitait des 1000 premiers jours et de la santé bucco-dentaire. De cette réflexion collective et de ce concept scientifique décliné en stratégie de politique publique est née une « feuille de route ».

Les études internationales sont unanimes : les actions de prévention menées au plus tôt de la vie figurent parmi les plus efficaces en matière de santé publique. La période de l’enfant qui s’étend de la grossesse aux deux premières années de la vie, est un moment très important qui a des répercussions sur tout le développement de l’enfant mais aussi sur sa vie d’adulte. En octobre dernier, chirurgiens-dentistes, médecins de santé publique, pédiatres, kinésithérapeutes pédiatriques et sage-femmes se sont réunis pour engager une réflexion sur cette période primordiale.

La feuille de route née de cette réflexion collective présente un programme d’actions réparti en plusieurs axes d’engagement pour mettre en œuvre le parcours bucco-dentaire de la mère à l’enfant.

Le premier axe de ce programme est l’action sur les politiques de santé. L’UFSBD propose d’améliorer la prise en charge de l’examen bucco-dentaire pour les femmes enceintes, d’élargir le dispositif MT’Dents avec un premier examen bucco-dentaire dès l’âge d’un an et d’enrichir les informations contenues dans le carnet de santé.

Le second axe concerne la législation. À ce propos, l’UFSBD recommande  de mettre en place le principe du chirurgien-dentiste référent sur le modèle des médecins généralistes de considérer les brosses à dents et dentifrices fluorés comme des produits de première nécessité. Ces produits pourraient bénéficier ainsi d’une réduction de TVA et d’une prise en charge sur prescription pour les personnes les plus défavorisées. « Cette prescription a par ailleurs le mérite de maintenir un lien régulier avec le chirurgien-dentiste traitant» affirme l'UFSBD dans le document.

Outre l'importance d'une alimentation saine et de la nécessité d'activité physique, rappelée dans la feuille de route, l’UFSBD travaille à développer une culture de santé orale par le biais de communications et de formations et souhaite mobiliser l’ensemble des professionnels de santé pour améliorer le parcours bucco-dentaire de la mère à l’enfant. La feuille de route stipule : « Trop souvent négligée, la sphère orale doit faire l’objet d’une sensibilisation quotidienne par tous les acteurs de la santé».

Pour consulter la feuille de route.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

-