Dental Tribune France

Interview : Dr Hendrik Zellerhoff

By Kuraray Noritake Dental
June 20, 2019

En tant que gérant son propre cabinet dentaire dans la ville allemande de Laer et membre de la Digital Dental Academy à Berlin, Dr Hendrik Zellerhoff est un homme très occupé. Heureusement pour lui, l’intégration du KATANA™ Zirconia Block de Kuraray Noritake Dental dans son flux de travail quotidien lui permet d’obtenir plus rapidement que jamais des restaurations de haute qualité pour ses patients. Dans cette interview, Dr Zellerhoff nous explique comment il utilise le block et comment ses patients y réagissent.

Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur votre parcours de dentiste ?
En 2003, j’ai débuté ma carrière comme assistant et à l’époque, je travaillais avec le système CEREC, dont je suis aujourd’hui un formateur certifié. En 2005, j’ai ouvert mon propre cabinet à Laer, que je gère encore aujourd’hui.

Quand avez-vous commencé à travailler pour la première fois avec la gamme de produits de Kuraray Noritake Dental ?
Il y a quatre ou cinq ans à peu près, mon laboratoire partenaire m’a vanté les atouts des disques de zircone KATANA de Kuraray Noritake pour le frittage et la fabrication de couronnes tout zircone. Néanmoins, à ce moment-là, je recherchais seulement des matériaux qui pouvaient fonctionner avec CEREC. Il a fallu attendre début 2018 pour que je sache vraiment comment utiliser ce produit dans mon cabinet. Je suivais alors un cours à Leipzig, en Allemagne, où les formateurs nous ont fait la démonstration du KATANA Zirconia Block. Intégrer le block dans le système CEREC m’offre la possibilité de fournir à mes patients des restaurations de zircone esthétiques ultra-résistantes, et ce avec précision et rapidité.

À quelle fréquence utilisez-vous le KATANA Zirconia Block dans votre cabinet dentaire ?
À peu près une fois par jour en moyenne, je dirais. C’est variable. Il peut m’arriver de faire des restaurations pour trois patients sur une journée, puis d’attendre quatre jours avant d’en réutiliser. Néanmoins, avec My CEREC, je peux seulement réaliser des fraisages humides, qui sont bien plus longs que les fraisages à sec réalisés en 15 minutes, ce qui limite la fréquence d’utilisation.

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans cette solution zircone ?
Pour moi, son principal atout est sa fonction esthétique : elle ressemble à la dentition réelle aussi bien en apparence qu’en structure. Sa conception multicouches ultra-translucide permet d’obtenir des restaurations plus naturelles. Mais j’aime aussi la résistance mécanique du matériau, qui me permet de l’utiliser pour des restaurations à parois plus minces et des bords plus nets qu’avec les vitrocéramiques.

Avec la sortie du KATANA Zirconia Bridge Block, pensez-vous utiliser encore plus cette solution zircone ?
Oui, c’est sûr ! Pour moi, c’est une révolution de pouvoir réaliser des bridges esthétiques dans la zone molaire en une seule visite.

Comment vos patients ont-ils réagi ?
Ils adorent ! Je peux réaliser ces opérations le jour même de leur rendez-vous initial. Du coup, des patients d’autres villages éloignés viennent jusque dans mon cabinet. Nous avons même des gens qui viennent de toute la Suisse pour recevoir des traitements à base de KATANA – c’est vous dire si les réactions sont positives !

Avec la numérisation croissante de la dentisterie, où est votre place à vous, en tant qu’artisan ?
J’adore travailler avec un flux de travail entièrement numérique. Si une machine est capable d’exécuter une tâche mieux ou plus rapidement que moi, ça me va très bien. À ce que je vois, la numérisation est l’avenir de la dentisterie. Finalement, l’objectif reste le même – fournir à mes patients des résultats qui les satisfont.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

© 2020 - All rights reserved - Dental Tribune International