Nouveau composite développé par des chercheurs du MIT

Search Dental Tribune

Nouveau composite développé par des chercheurs du MIT

E-Newsletter

The latest news in dentistry free of charge.

  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.
Des chercheurs du MIT (Massachusetts Institute of Technology) ont développé un nouveau matériau composite qui pourrait un jour être utilisé pour la fabrication d’implants. (Image: MIT)
Dental Tribune International

By Dental Tribune International

ven. 18 février 2022

save

CAMBRIDGE, Massachusett., États-Unis : Des chercheurs du MIT ont mis au point un composite constitué principalement de nanocristaux de cellulose, de chaînes de polymères organiques disposées en motifs cristallins, et de polymères synthétiques. Il s’agit d’une avancée prometteuse pour l’impression 3D et le moulage conventionnel en odontologie. D’après les chercheurs, la dureté de ce matériau entièrement organique est similaire à celle des alliages typiques en aluminium. De plus, ce dernier serait plus résistant que certains os.

Dans cette étude, les chercheurs ont affirmé que « grâce à ses propriétés mécaniques et chimiques exceptionnelles et son abondance naturelle, la cellulose nanocristalline représente un élément constitutif prometteur des composites polymères durables. »

Dans un communiqué de presse du MIT, le coauteur Dr. A. John Hart, professeur en génie mécanique, a affirmé : « En développant des composites contenant un taux de nanocristaux de cellulose élevée, il sera possible d’attribuer aux matériaux à base de polymères des propriétés mécaniques sans précédent. » Le Dr. Hart a ajouté : « Si l’on parvient à remplacer une partie du plastique à base de pétrole par de la cellulose d’origine naturelle, cela serait également bénéfique pour l’environnement. »

L’impression 3D et le modelage de composite en échantillons de la taille d’une pièce de monnaie a permis de tester le matériau sur différents critères tels que la résistance et la durabilité. Dans l’un de ces tests, les chercheurs ont coulé le composite en forme de dent, afin de montrer que ce dernier pourra un jour être employé dans la fabrication d’implants à base de cellulose.

L’étude intitulée « Printable, castable, nanocrystalline cellulose-epoxy composites exhibiting hierarchical nacre-like toughening » a été publiée en ligne le 10 février 2022 dans Cellulose.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

advertisement