Dental Tribune France

Premières lignes directrices consensuelles internationales pour le traitement de la parodontite

By Dental Tribune International
August 04, 2020

BRUXELLES, Belgique : En 2018, la Fédération européenne de parodontologie (EFP) a publié un nouveau système de classification mondial pour la santé, les maladies et les affections parodontales - résultat d'un atelier conjoint organisé l'année précédente par l'EFP et l'Académie américaine de parodontologie. Suite à cela, l'EFP a maintenant publié un guide de traitement de la parodontite basé sur des preuves, dans le but d'améliorer le traitement parodontal dans toute l'Europe et au-delà.

En tant que maladie inflammatoire chronique non transmissible la plus courante dans la population mondiale, la parodontite a été associée à une gamme de conditions systémiques, y compris les maladies cardiovasculaires, le diabète et certains types de cancer. Selon les nouvelles directives de traitement de l’EFP, on estime également que, chaque année, les patients dépensent environ 54 milliards de dollars américains dans le monde pour le traitement direct de la parodontite

Les nouvelles directives de l’EFP fournissent une approche étape par étape du traitement de la parodontite dont la gravité va du stade I au stade III. Selon l'organisation, une directive distincte couvrant le traitement de la parodontite de stade IV sera publiée à une date ultérieure.

Pour formuler ces directives, un panel comprenant des professionnels dentaires représentant chacune des 36 sociétés parodontales nationales de l'EFP a été créé. D'autres parties prenantes issues de sociétés scientifiques européennes ont soutenu le groupe tout au long du processus, ainsi que des experts compétents des États-Unis.

Dans les lignes directrices, quatre étapes séquentielles pour la thérapie parodontale sont proposées:

1- Guider le changement de comportement chez le patient pour réduire l'inflammation parodontale, ainsi que l'élimination professionnelle du biofilm supragingival et du tartre;
2- Nettoyage professionnel du biofilm sous-gingival et du tartre, avec des thérapies supplémentaires si nécessaire;
3- Des traitements plus complexes, tels que des instruments sous-gingivaux répétés et une chirurgie potentielle;
4- Soins parodontaux de soutien à long terme, complétés par des contrôles réguliers et une bonne hygiène bucco-dentaire.

«La parodontite est une maladie dévastatrice qui entraîne non seulement des douleurs dans les gencives, mais aussi des problèmes de mastication, des changements désagréables de la longueur et de la position des dents, une mauvaise estime de soi, le retrait des activités sociales et un risque accru d'autres conditions inflammatoires y compris le diabète », a déclaré le professeur Mariano Sanz, co-auteur des directives, dans un communiqué de presse de l'EFP. «Ces lignes directrices décrivent comment gérer cette maladie, car dans les premiers stades, son traitement est simple et les conséquences sont mineures.»

«Un traitement parodontal réussi transforme la vie des gens: ils deviennent plus confiants, sourient et sortent davantage», a ajouté le professeur Iain Chapple, co-auteur. «Après un traitement réussi, les patients qui prennent le contrôle de leur santé bucco-dentaire et de leur mode de vie peuvent arrêter la parodontite dans son élan et garder leurs dents à vie», a-t-il déclaré.

L'article, intitulé «Treatment of Stage I–III periodontitis—the EFP S3 level clinical practice guideline», a été publié en ligne le 27 juillet 2020 dans le Journal of Clinical Periodontology.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Latest Issues
E-paper

DT France No. 10, 2020

Open PDF Open E-paper All E-papers

© 2020 - All rights reserved - Dental Tribune International