Une nouvelle procédure dentaire pourrait remplacer le traitement endodontique

Search Dental Tribune

Une nouvelle procédure dentaire pourrait remplacer le traitement endodontique

E-Newsletter

The latest news in dentistry free of charge.

  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.
Le traitement conventionnel du canal radiculaire est réalisé en plusieurs séances, et il est généralement désagréable pour le patient. (Photo : Jeremy Kemp)
Dental Tribune International

By Dental Tribune International

mar. 28 janvier 2014

save

LIVERPOOL, Royaume-Uni : Des chercheurs de l'Université de Liverpool sont en train de tester une nouvelle procédure pour traiter la pulpe infectée. La revascularisation peut être réalisée en seulement deux visites et pourrait épargner un traitement de canal radiculaire long, et peu apprécié des patients.

MailOnline annonce que la première étape de la nouvelle procédure nécessite un forage dans la dent et l'application d'une pâte antibiotique pour désinfecter le canal radiculaire. Deux semaines plus tard, le dentiste fait de petites coupures dans le système canalaire, jusqu'à ce que le tissu commence à saigner, ce qui génère un caillot de sang.

Le caillot favorise la croissance de nouveaux vaisseaux sanguins, ce qui stimule un apport d'oxygène et d’une substance nutritive et aide la pulpe à se régénérer. Le mécanisme n'est pas clairement compris, mais il est suggéré qu’un caillot de sang contient une forte concentration de facteurs de croissance et composés, qui aident à la réparation du tissu endommagé.

Des études ont déjà évalué la technique comme étant efficace. Les chercheurs de l'Université de Liverpool testent une revascularisation sur 15 patients. Les résultats seront comparés avec un groupe contrôle de 15 patients, traités par traitement endodontique conventionnel.

Le Dr Hugh Devlin, professeur de dentisterie restauratrice à l'Université de Manchester, a déclaré: « C'est une excellente technique et elle reçoit beaucoup d'intérêt dans les revues spécialisées. Le traitement classique élimine les bactéries, mais empêche la croissance d'un nouvel approvisionnement en sang à la racine. »

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

advertisement
advertisement