Dental Tribune France

Dr Vincent Blasco-Baqué, portrait d’un confrère pas comme les autres

By Dental Tribune France
July 28, 2020

TOULOUSE, France : Arbitre en Top 14, Vincent Blasco-Baque a une vie à côté du sifflet. A Toulouse, il est à la fois chirurgien-dentiste en milieu hospitalier (CHU Rangueil) et chercheur à l’INSERM, où il travaille sur les liens entre microbiotes (microorganismes logés en bouche ou dans nos intestins) et COVID-19.

≪ À travers toutes les études qui sont lancées en France pour savoir comment ce virus développe des pathologies si graves chez les patients, il y a le rôle du microbiote intestinal qui a été mis en avant. En fonction des bactéries dont on dispose, notre système immunitaire va répondre d’une manière plus ou moins sensible, face au COVID-19. C’est ce qui pourrait faire que les gens réagissent différemment.≫ a-t-il déclaré le mois d’une interview sur la chaine RMC Sport.

Son quotidien a été bousculé par l’épidémie de Covid-19. Loin des terrains, il continue ses activités de soignant auprès des patients. ≪ C’est peut-être compliqué, mais c’est surtout nécessaire pour contribuer à l’activité de soins de la nation. La peur, il ne faut pas l’avoir. Si on l’a, on ne va pas pouvoir mener à bien notre exercice. Après, on prend toutes les précautions dont on dispose pour nous protéger ≫ poursuit-il dans cette même interview.

Ancien junior du Stade Toulousain, promu en Top 14 en juin 2018 après plusieurs années de Pro D2, et aujourd’hui arbitre professionnel, la passion du ballon ovale lui manque terriblement. Le dernier match qu’il a arbitré ?

C’était le 15 février, lors d’un duel au sommet entre l’Union Bordeaux-Begles et Lyon, deux clubs alors en tête du championnat. ≪ Peut-être la finale du Top 14 ! ≫ disait-il en plaisantant, en laissant augurer une fin de saison bien compromise. Et quand on lui demande si le rugby lui manque, il répond du tac-au-tac : ≪ D’après vous ? Il est visceral le rugby. C’est une religion. Donc bien sûr que ça nous manque. Et c’est justement quand on ne l’a pas qu’on se rend compte que ça nous manque encore plus. ≫

Note de la rédaction : Article paru dans le journal Dental Tribune France juin/juillet 2020 - vol 12 n°6/7.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Latest Issues
E-paper

DT France No. 6+7, 2020

Open PDF Open E-paper All E-papers

© 2020 - All rights reserved - Dental Tribune International