Dental Tribune France

Les équipes dentaires jouent un rôle important dans le dépistage de la Covid-19

By Franziska Beier, Dental Tribune International
May 14, 2021

GLASGOW, Royaume-Uni : La transmission du SARS-CoV-2 par des personnes présentant une infection asymptomatique peut être importante, mais très peu connue. C'est pourquoi des chercheurs de l'école de médecine, d'odontologie et de soins infirmiers de l'université de Glasgow et les autorités de santé publique d'Écosse ont étudié l'infection par le SARS-CoV-2 chez les patients dentaires asymptomatiques afin d'informer la surveillance de la propagation du virus et d'améliorer la compréhension des risques dans le milieu dentaire.

Du 3 août 2020 au 31 octobre 2020, 4 032 patients âgés de plus de 5 ans ne présentant aucun symptôme ont été testés dans 31 centres de soins dentaires en Écosse. Lors des visites des patients, des équipes dentaires formées ont prélevé des échantillons combinés d'écouvillons oropharyngés et nasaux à l'aide de kits de test standardisés, et 22 patients ont été testés positifs au SARS-CoV-2. Au cours de la période d'étude, le taux de positivité des participants a augmenté (jusqu’à 1,7 %).

« À notre connaissance, il s'agit de la première enquête de surveillance COVID-19 dans les milieux dentaires, et nous avons démontré la faisabilité de développer et de mettre en œuvre un protocole de test de surveillance à un rythme rapide en réponse à la pandémie », ont déclaré les auteurs de l'étude. « Nos données suggèrent que les établissements dentaires sont un lieu précieux pour la surveillance de la santé publique », ont-ils ajouté.

L'étude a été considérée comme une occasion de démontrer l'importance des équipes dentaires dans le dépistage du SARS-CoV-2 et la surveillance de l'infection asymptomatique en Écosse. L'étude présentait plusieurs avantages, notamment l'utilisation d'équipes dentaires formées pour la collecte de données et d'échantillons et la possibilité pour les patients de recevoir des soins malgré les périodes de restriction du confinement. En outre, les équipes cliniques n'ont pas eu besoin d'utiliser des équipements de protection individuelle supplémentaires, puisqu'elles les portaient déjà pour prodiguer des soins dentaires.

« La surveillance communautaire renforcée est un pilier essentiel de la réponse de santé publique à la Covid-19. Les résultats de cette étude démontrent la valeur et la faisabilité de l'élaboration et de la mise en œuvre d'un test de surveillance du SARS-CoV-2 dans les établissements dentaires », a commenté le Dr Nicholas Jakubovics, rédacteur en chef du Journal of Dental Research, dans un communiqué de presse de l'Association internationale de recherche dentaire. « Ces données rappellent également l'importance d'un contrôle permanent et approprié de la prévention des infections et de la vigilance en matière d'équipement de protection individuelle », a-t-il poursuivi.

L'étude, intitulée « SARS-CoV-2 positivity in asymptomatic-screened dental patients », a été publiée en ligne le 29 mars 2021 dans le Journal of Dental Research, avant d'être incluse dans un numéro.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

© 2021 - All rights reserved - Dental Tribune International