Dental Tribune France

L’extraction de la troisième molaire peut avoir un effet positif sur le sens du goût

By Franziska Beier, Dental Tribune International
August 16, 2021

PHILADELPHIE, États-unis : Des troubles du goût et d'autres anomalies neurosensorielles postopératoires ont été signalés chez un certain nombre de patients ayant subi une extraction des troisièmes molaires mandibulaires. Bien que les déficits gustatifs soient généralement censés se résorber dans l'année, les effets à long terme de la procédure chirurgicale restent inconnus. Une étude récente menée par des chercheurs de l'Université de Pennsylvanie à Philadelphie a remis en question l'idée selon laquelle l'extraction des troisièmes molaires n'a que des effets négatifs sur le goût, car elle a révélé que les patients qui ont subi cette intervention dentaire avaient des capacités gustatives améliorées plusieurs décennies après l'opération.

« Les études antérieures n'ont mis en évidence que des effets négatifs sur le goût après l'extraction et l'on pensait généralement que ces effets se dissipaient avec le temps », a déclaré l'auteur principal, le Dr Richard L. Doty, directeur du Smell and Taste Center de l'université, dans un communiqué de presse de l'université. « Cette nouvelle étude nous montre que la fonction gustative peut en fait s’améliorer légèrement entre le moment où les patients sont opérés et jusqu'à 20 ans plus tard. C'est une découverte surprenante mais fascinante qui mérite d'être approfondie pour mieux comprendre les raisons de cette amélioration et ce que cela peut signifier cliniquement. »

Les chercheurs ont comparé les données de 891 patients qui avaient subi une extraction des troisièmes molaires (en moyenne deux décennies plus tôt) avec celles de 364 personnes qui n'avaient pas subi cette intervention chirurgicale.

La fonction chimio-sensorielle de tous les participants avait été évaluée au Smell and Taste Center de l'université au cours des 20 dernières années. Le test d'identification gustative comprenait la présentation de cinq concentrations différentes de saccharose, de chlorure de sodium, d'acide citrique et de caféine. Les participants devaient indiquer si les solutions testées avaient un goût sucré, salé, acide ou amer.

Il a été constaté que les participants qui avaient subi une extraction de la troisième molaire présentaient un meilleur score global au test pour les quatre goûts que le groupe témoin. En outre, les femmes ont obtenu de meilleurs résultats que les hommes dans les deux groupes mais les capacités gustatives ont généralement diminué avec l'âge.

« L'étude suggère fortement que l'extraction de la troisième molaire a un effet positif à long terme, bien que subtil, sur la fonction des voies gustatives linguales de certaines personnes », a déclaré le co-auteur Dane Kim, étudiant en troisième année à l'école dentaire de l'université.

Le mécanisme reste inconnu

Selon les chercheurs, il y a deux explications possibles à l'amélioration des fonctions gustatives. Premièrement, le fait qu'une hypersensibilité puisse survenir après une lésion des nerfs périphériques causée par une procédure chirurgicale telle qu'une extraction a déjà été documentée dans d'autres contextes. Deuxièmement, lors d'une extraction d'une dent, les lésions causées aux nerfs qui alimentent les papilles gustatives dans la région antérieure de la bouche peuvent entraîner une modification de l’activité nerveuse au niveau des papilles gustatives de la région postérieure, ce qui se traduit par une sensibilité accrue de l'ensemble de la bouche.

« D'autres études sont nécessaires pour déterminer le ou les mécanismes à l'origine de l'amélioration de la fonction gustative liée à l'extraction », a déclaré Dr Richard L. Doty.  « Les effets sont subtils mais peuvent donner un aperçu de la façon dont une amélioration à long terme de la fonction neuronale peut résulter de la modification de l'environnement dans lequel l’influx nerveux se propage. »

L'étude, intitulée « Positive long-term effects of third molar extraction on taste function » (effets positifs à long terme de l'extraction de la troisième molaire sur la fonction gustative), a été publiée le 23 juin 2021 dans Chemical Senses.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

© 2021 - All rights reserved - Dental Tribune International