Dental Tribune France

Pose chirurgicale d’implants guidée avec couronne CEREC fabriquée par CFAO

By Dr Nilesh Parmar
September 26, 2013

La chirurgie guidée existe depuis longtemps et pourtant, au Royaume-Uni, très peu de chirurgiens-dentistes posent des implants en se servant de guides chirurgicaux. Les raisons en sont multiples. On peut évoquer les praticiens refusant de recourir à cette technique, ou encore ceux ne lui faisant pas confiance, mais aussi la hausse des coûts inhérents à la fabrication des guides, les délais, et les visites supplémentaires nécessaires pour obtenir un guide chirurgical pleinement fonctionnel et fiable. Cette étude de cas va me permettre de présenter un guide chirurgical fabriqué en interne, au moyen du système CEREC Bluecam (Sirona). Ce type de guide ne requiert l’envoi d’aucune empreinte à un tiers et peut être fabriqué à un prix relativement bas dans le cadre de la chirurgie, en 30 minutes environ. Le guide peut ensuite être utilisé avec des clés de perçage spéciales, qui sont compatibles avec les jeux de fraises pour chirurgie guidée, proposés par les principaux fabricants d’implants.

Dans ce cas particulier, j’ai utilisé le logiciel Facilitate™ (Astra Tech/DENTSPLY Implants) pour placer l’implant. Une fois l’ostéointégration terminée, la restauration définitive a été fabriquée au fauteuil au moyen de l’unité d’usinage CEREC MC XL (Sirona) et d’un bloc IPS e.max® CAD (Ivoclar Vivadent).

Étude de cas
Une jeune patiente avait perdu la dent 36 quelques années auparavant et souhaitait une solution implantaire. Ses antécédents médicaux étaient transparents et sa denture comportait de légères restaurations sans pathologie dentaire existante. Le score BPE (Basic Periodontal Examination) de son état parodontal était bas et son hygiène buccale excellente.

La patiente a été examinée au moyen du scanner intra-oral CEREC Bluecam et un plan de traitement a été élaboré pour la dent manquante. Le scanner GALILEOS (Sirona) a été utilisé pour réaliser une tomodensitométrie volumique à faisceau conique (CBCT) de la mâchoire inférieure. Une collimation du faisceau a permis de prendre la zone édentée, recouverte par un corps de référence CEREC Guide, maintenu dans un matériau thermoplastique.

Le corps de référence a été identifié par le logiciel, et une pose implantaire virtuelle ainsi que le projet de couronne CEREC ont été importés dans le programme. Cette procédure permet au clinicien de procéder à la pose virtuelle de l’implant, en référence à la position idéale définitive de la couronne. Dans cette étude de cas particulière, il a été jugé qu’une restauration vissée serait souhaitable ; par conséquent, le trou d’accès à la vis de l’implant a été positionné au centre de la couronne.

Une fois la position de l’implant décidée, les informations ont été saisies dans le logiciel CEREC, et un corps de perçage a été usiné au moyen d’un bloc CEREC Guide introduit dans l’unité d’usinage CEREC MC XL. Après l’usinage, le corps de perçage a été intégré dans la maquette de référence thermoplastique, dont il épousera étroitement la forme. Le guide chirurgical est alors terminé et peut être utilisé chez le patient.

Dans le cas présenté, le guide chirurgical a permis la pose d’un implant OsseoSpeed TX (DENTSPLY Implants) (4,0 x 11 mm). La patiente a été préparée selon un protocole de soins stériles standard et la zone a été anesthésiée comme pour une pose implantaire habituelle. Le guide chirurgical s’adapte étroitement sur les dents existantes, en épousant les surcontours ainsi que les sous-contours et devient de la sorte, une plateforme très stable à travers laquelle il est possible de fraiser. Nous avons utilisé un emporte pièce pour tissus mous de la gamme Facilitate, pour éliminer le tissu mou en surface, et suivi une procédure de perçage standard en nous servant des clés de perçage Sirona.

embedImagecenter("Imagecenter_1_901",901, "large"); Une stabilité primaire élevée (40 Ncm) a été obtenue et un pilier de cicatrisation de 4 mm a été placé immédiatement. La cicatrisation s’est déroulée sans douleur, gonflement et gêne. La radiographie long cône péri-apicale prise après l’intervention, correspondait parfaitement au plan de traitement préopératoire, indiquant une angulation idéale de l’implant pour une couronne vissée. Après deux mois de cicatrisation, une empreinte sur implant à ciel ouvert (pickup) avec porte-empreinte fenestré a été prise, et un modèle a été élaboré en utilisant une réplique Astra Tech. Un pilier standard en métal a été inséré dans la réplique et réduit pour laisser un espace de 3 mm par rapport au plan d’occlusion. Il a ensuite été poudré et scanné par CEREC Bluecam, et un bloc IPS e.max CAD C 14 a été usiné pour fabriquer la couronne.

Le logiciel CEREC 4.2 a été programmé pour fraiser un trou qui correspondait au trajet d’insertion de la vis sur le pilier. Le site a été parachevé au moyen d’une fraise diamantée haute vitesse et d’une irrigation abondante. La couronne a été glacée et frittée, mise à refroidir, puis collée au pilier au moyen du composite de collage Variolink II (Ivoclar Vivadent). La couronne définitive a été vissée directement sur l’implant et un dernier contrôle des contacts dentaires et de l’occlusion a été effectué.

Cette technique dépeint simplement le degré de sophistication de la technologie de conception et fabrication assistée par ordinateur (CFAO). Un implant peut être planifié, inséré et restauré entièrement en interne, en utilisant la technologie dont on dispose actuellement. Le résultat final équivaut à n’importe quelle restauration élaborée en laboratoire, bien que ne s’appliquant qu’à de simples unités.

Le processus a des limites au regard des bridges à travées multiples et de la pose d’implants multiples, surtout dans les zones édentées. Au fur et à mesure du développement de la technologie et des nouveaux progrès qui seront faits, l’implantologue verra reculer les limites de ses possibilités.

Note de la rédaction : cet article est paru dans la version française de CAD/CAM, Vol. 3, No. 3, septembre 2013.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Latest Issues
E-paper

DT France No. 10, 2019

Open PDF Open E-paper All E-papers

© 2019 - All rights reserved - Dental Tribune International