Dental Tribune France

Un cas clinique de déplacement de l’implant dentaire dans la fosse ptérygoïde

By Dental Tribune France
January 06, 2020

MINNEAPOLIS, États-unis. : La mise en place d’implants dentaires dans la région ptérygomaxillaire peut être bénéfique dans le cadre de réhabilitation complète de maxillaires avec prothèse fixe sur implants pour éviter la greffe osseuse et les chirurgies d’élévation des sinus. La biomécanique des implants est alors améliorée et les taux moyens de survie sont comparables aux implantations traditionnelles. À ce jour, seules des complications chirurgicales mineures avaient été signalées dans la littérature. Dans cette étude, les chercheurs de l’Université d’Odontotogie du Minnesota ont relevé la première complication majeure liée à la chirurgie implantaire dans la région pterygomaxillaire.

Une patiente s’est présentée avec une prothèse partielle amovible stabilisée par implant, en se plaignant qu’elle ne pouvait plus la supporter. Les dents maxillaires et l’implant existant ont été retirés. Pendant l’intervention, deux implants ont été placés bilatéralement dans la région pterygomaxillaire.

Au moment de la pose de l’implant gauche, le couple d’insertion était inadéquat et le chirurgien a décidé d’enlever l’implant et d’augmenter son diamètre. Lors de l’insertion de l’implant, il a été déplacé dans la fosse ptérygoïde gauche. Les efforts pour le récupérer ont été en vain.

Lorsque la patiente a été vue deux semaines plus tard pour un suivi, elle a signalé des douleurs sur son côté gauche et une ouverture limitée de la mandibule. Elle a été référée à une équipe de radiologie qui a constaté que l’implant dentaire se trouvait à proximité de structures anatomiques vitales, notamment l’artère carotidienne, et qu’il risquait de migrer vers celles-ci. La patiente a été opérée par l’équipe de radiologie interventionnelle et l’implant a été retiré.

Le rapport clinique fournit une ligne directrice pour la prise en charge d’un patient présentant une complication chirurgicale majeure associée à des implants dentaires dans la région pterygomaxillaire et souligne l’importance d’un service médical compétent pour l’exérèse de l’implant.

L’étude, intitulée « Displacement of a dental implant into the pterygoid fossa: A clinical report », parue dans le numéro de décembre du Journal of Prosthodontics , est le fruit du travail d’une équipe de chercheurs de la Division de Prosthodontie du Département des sciences restauratrices de l’Université d’Odontotogie du Minnesota à Minneapolis.

Comments are closed here.

© 2020 - All rights reserved - Dental Tribune International