Dental Tribune France

Aller, on RECOL les morceaux !!!

By Dental Tribune France
November 15, 2019

PARIS, France : Inspiré d’un modèle américain, le National Dental Pratice-based Research Network, le réseau RECOL (Recherche clinique en odontologie libérale) , porté par le Pr Brigitte Grosgogeat-Balayre (PU-PH à Lyon) et soutenu par l'ADF, l'IFRO et le Comident, a pour objectif de monter un réseau de recherche au niveau national s’appuyant sur les chirurgiens-dentistes libéraux.

Le principe est simple, que tout libéral puisse participer à la recherche au sein de son cabinet en conduisant des recherches ciblées sur son exercice au quotidien.

Tout praticien se pose régulièrement des questions lors de son exercice :
− Quels sont les facteurs à mesurer en pré-opératoire pour réduire l'intensité de douleur pouvant survenir après un traitement endodontique ?
− Les restaurations céramo-céramiques remplacent-elles aujourd’hui les céramo-métalliques ?
− L’inlay-core est-il encore d’actualité ?
− L’empreinte optique est-elle meilleure que l’empreinte conventionnelle ?
Et bien d’autres encore...

Il y répond le plus souvent en s’appuyant sur son expérience clinique. L’objectif du réseau est de s'adosser sur cette expérience du quotidien en mettant en place des études au sein des cabinets pour collecter des résultats fiables, de vraies statistiques, et tester des méthodes pour apporter une preuve clinique (evidence based dentistry).
Intégrer le réseau c’est faire avancer la recherche au quotidien dans le souci permanent d’améliorer la santé bucco-dentaire des patients.

RECOL débute sa première enquête ! Comme annoncée, elle porte sur la prise en charge des obturations coronaires défectueuses. Cette enquête est en 2 parties : une liste de questions suivie de cas cliniques.

N’hésitez pas à vous mettre en contact avec l’association, afin de contribuer à la recherche au plus proche du terrain tout en maintenant une pratique de haut niveau.

Le réseau a besoins de chercheurs/contributeurs afin qu’il puisse prendre son envol ! Et pour finir, le réseau présentera davantage son mode de fonctionnement au congrès de l’ADF 2019, en explicitant les différents moments importants de l’année écoulée et quels sont les projets en cours.

Pour les curieux, les avertis ou les militant ou les dilettantes, tous sont invités à faire plus ample connaissance et à partager les uns avec les autres nos retours, à l’occasion de cette grande messe internationale de la dentisterie.

L’engagement pour le projet ne requiert aucune participation financière et peut se faire à trois niveaux :

  • 1er niveau, engagement informationnel: suivre l’actualité du réseau en recevant les newsletters et les courriels;
  • 2e niveau, engagement participatif: réception des newsletters et des courriels et participation aux études par questionnaires ;
  • 3e niveau, engagement complet : réception des newsletters et des courriels, participation aux études par questionnaires et participation aux études cliniques en cabinets.

Pour s’investir au mieux et pouvoir mettre en place les études cliniques au sein de leur cabinet, les praticiens pourront participer à des réunions d’informations sur l’intérêt et le fonctionnement de la recherche clinique et suivre une formation validante aux bonnes pratiques cliniques pour la mise en place du protocole.

Et tout cela pour quels bénéfices ?

√ Participer activement à la recherche.
√ Faire évoluer, de façon scientifiquement validée, la qualité des soins apportés aux patients.
√ Trouver des réponses à ses questions.
√ Découvrir une autre relation avec son patient.
√ Diversifier son activité de soin.
√ Tester de nouvelles techniques, de nouveaux matériaux.
√ Federer son équipe (assistantes, secrétaire) autour d’un projet commun.
√ Être membre d’un réseau confraternel et amical.
√ Rencontrer et échanger avec des consœurs et confrères.

Pour plus d'informations : ADF.asso.fr

Comments are closed here.

Latest Issues
E-paper

DT France No. 11, 2019

Open PDF Open E-paper All E-papers

© 2019 - All rights reserved - Dental Tribune International